Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 13/11/2019 à 17h39 Safran -0,20% 148,400€
  • SAF - FR0000073272
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Safran au top avec les annonces !

Safran au top avec les annonces !
Safran au top avec les annonces !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — En tête du CAC40, Safran grimpe de 8% à 141,9 euros quelques minutes après l'ouverture des cotations, sur des pics historiques. Le marché salue les résultats semestriels robustes publiés par le géant des équipements aéronautiques, dont le bénéfice opérationnel courant a bondi de près de 36% à 1,88 milliard d'euros en données réelles, et de 34,6% sur une base comparable, pour un chiffre d'affaires de 12,1 MdsE (+27,3% en publiée et +14,2% en organique). Les trois branches d'activité ont vu leur marge opérationnelle progresser sur les six premiers mois de 2019, avec des taux qui ont atteint 20,8 % (+180 points de base) pour la Propulsion, 12,9 % (+100 points de base) pour les Équipements aéronautiques, Défense et Aerosystems, et 5,2 % (+190 points de base) pour Aircraft Interiors.

Guidance relevée

Surtout, Safran a relevé ses prévisions annuelles. Sur la base d'une parité spot moyenne estimée de 1,13 $ pour 1 euro en 2019, le chiffre d'affaires ajusté devrait croître d'environ 15 % en 2019 par rapport à 2018 (précédemment, de 7 % à 9 %). Sur une base organique, et selon l'hypothèse de Safran de livraisons de moteurs LEAP-1B à Boeing, le chiffre d'affaires ajusté devrait augmenter d'environ 10 % (précédemment, d'environ 5 %) ; le résultat opérationnel courant ajusté devrait enregistrer une croissance supérieure à 20 % (précédemment, de 10 % à 12 %), au cours couvert de 1,18 $ pour 1 euro. Enfin, dans l'hypothèse d'une remise en service du Boeing 737MAX au 4ème trimestre, le cash-flow libre devrait représenter entre 50 % et 55 % du résultat opérationnel courant, avance le motoriste et spécialiste des systèmes d'atterrissage.

Avis d'analystes

Face à ces annonces, les réactions d'analystes sont pour l'instant mesurés. Jefferies maintient par exemple son opinion "achat" et son cours cible de 95 euros sur Safran, alors que l'Ebit réalisé par le groupe au premier semestre est ressorti 12% au-dessus des estimations du consensus. Le bureau de recherche se félicite de la dynamique de progression des résultats et de croissance, même si Jefferies admet ne pas cerner complètement la mécanique de construction des profits. "Même la guidance de FCF est remarquablement robuste compte tenu de la mise à la terre du MAX", souligne le broker, en gardant un oeil attentif sur les perturbations occasionnées par les déboires de l'appareil de Boeing (risque sur les prix des équipements d'origine et le marché des pièces de rechange en 2020).

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com