Ryanair
  • IE00B1GKF381

Ryanair : Michael O'Leary met la pression sur Boeing

Ryanair : Michael O'Leary met la pression sur Boeing
Ryanair : Michael O'Leary met la pression sur Boeing
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Michael O'Leary met la pression sur Boeing. L'emblématique patron de Ryanair s'est dit prêt à attendre, des années si nécessaire, que Boeing réduise ses prix avant de passer une nouvelle commande majeure auprès de l'avionneur américain. A l'issue de mois de discussions, la compagnie irlandaise à bas coûts a rompu lundi les négociations en vue d'une commande géante de Boeing 737 MAX 10, en raison d'un prix de vente jugé trop élevé.

"Nous ne perdons pas de temps sur ces discussions MAX 10 et nous ne le ferons pas pendant une période de 2, 4, 6, 8, 10 ans jusqu'à ce que nous arriverons à la prochaine crise", a déclaré à 'Reuters' Michael O'Leary. "Les pourparlers peuvent toujours être relancés, mais seulement lorsque Boeing se rendra compte qu'il doit proposer des prix compétitifs", a-t-il souligné. Ryanair est déjà le premier client de Boeing en Europe pour les appareils 737 MAX avec 210 commandes fermes du model MAX 8-200.

Interrogé sur la possibilité que Ryanair envisage à moyen terme de se rapprocher d'Airbus, Michael O'Leary a répondu que c'était une éventualité mais que son "plan B" était plutôt d'attendre que les prix du 737 MAX diminuent. "Il y a toujours une perspective qu'Airbus devienne un fournisseur important. Mais il y a une chance que le chinois COMAC puisse devenir à moyen terme un fournisseur important pour Ryanair".

©2021