»
»
»
»
Consultation
Cotation du 20/11/2018 à 17h35 Rubis -0,87% 43,360€
  • RUI - FR0013269123
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Rubis plonge après les annonces

Rubis plonge après les annonces
Rubis plonge après les annonces
Crédit photo © Rubis

(Boursier.com) — Rubis décroche de 11% à environ 44 euros ce vendredi, suite aux derniers chiffres d'activité annoncés hier soir. Portzamparc manifeste plus de prudence sur le dossier, dégradé de 'renforcer' à 'conserver', l'objectif de cours étant légèrement abaissé à 51,40 euros. La firme évoque une publication décevante et craint une réduction du consensus.

Le chiffre d'affaires consolidé du troisième trimestre est ressorti en croissance de 11% à 1,12 MdE, pour un cumul à neuf mois en hausse de 25% à 3,52 MdsE. Le troisième trimestre 2018 enregistre une bonne croissance d'ensemble, affectée cependant "temporairement et sur des périmètres géographiques limités, par des paramètres externes de type climatologique, géopolitique ou de structure de prix".

Rubis Énergie a connu une bonne dynamique d'ensemble malgré des conditions climatiques défavorables ayant affecté les volumes, tant en Europe qu'en Afrique. Au total, les volumes sont en léger retrait (-1%). Hormis des circonstances exceptionnelles en Haïti et à Madagascar, 80% des volumes du groupe ont bénéficié d'une croissance des volumes de 1% et d'une progression de la marge unitaire (+4%).

Rubis Support et Services, comprenant la SARA (raffinerie des Antilles) et l'ensemble des activités de shipping, négoce et logistique, a généré un chiffre d'affaires de 223 ME avec un volume en ligne avec les attentes.

Rubis Terminal prolonge les tendances enregistrées au premier semestre : la forte avance de la chimie (+18%) en Europe du Nord et en France compense un tassement des recettes pétrole France (-9%), tandis que le site de Dörtyol en Turquie est pénalisé par l'absence de traders et de transit en provenance du nord de l'Irak.

Dans une période marquée par une forte hausse des cotations de produits pétroliers (propane +32%), le groupe dit toutefois avoir réussi à maintenir son niveau de marge unitaire.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com