»
»
»
»
Consultation
Cotation du 21/09/2018 à 17h35 Rubis +1,34% 49,740€
  • RUI - FR0013269123
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Rubis : le bénéfice net recule de 7% au 1er semestre

Rubis : le bénéfice net recule de 7% au 1er semestre
Rubis : le bénéfice net recule de 7% au 1er semestre
Crédit photo © Rubis

(Boursier.com) — Rubis publie des comptes intermédiaires mi-figue mi-raisin. Alors que le chiffre d'affaires progresse de 32% à 2.403 ME, les résultat opérationnel courant s'inscrit en hausse moins rapide, à 202 ME (+14%), et stable à périmètre constant.

Par activité, Rubis Énergie bénéficie d'une hausse des volumes distribués de 26% (+6% à structure constante) et génère une croissance du ROC de 19% (+6% à périmètre égal), tirée par une bonne tenue de l'activité et des marges sur l'ensemble des produits et zones géographiques.

Rubis Support et Services enregistre une forte augmentation des volumes traités grâce notamment à l'élargissement de son activité dans la zone Afrique. Ses résultats sont en forte croissance (ROC : +37% et +12% à périmètre constant.

Quant à Rubis Terminal, il bénéficie d'une excellente activité en zone Nord-Europe (+14%) et dans le stockage France hors pétrole (+10%), tandis qu'un repli a été enregistré en Turquie (- 60%) lié à la forte baisse des flux pétroliers en provenance de la région Nord-Irak et à l'absence de contango, situation ayant également affecté l'activité pétrole en France (- 8%). Au total, le ROC de la branche est en recul de 34%.

Des facteurs externes à caractère non récurrent ont pesé sur les autres éléments du compte de résultat : les sanctions américaines à l'égard de l'Iran, annoncées en mai, ont contraint le groupe à s'y désengager et à dénouer des partenariats régionaux liés (Inde). L'anticipation dans les comptes du groupe de ces désinvestissements a fait ressortir des charges au niveau des autres produits et charges opérationnels, dégageant un résultat net d'impôt négatif de 15 ME.

Au total, le résultat net part du Groupe atteint 129 ME en recul de 7%.

Concernant ses perspectives, Rubis précise que, à l'exception de la Turquie, l'activité opérationnelle devrait poursuivre sa progression sur le second semestre. Le groupe continue par ailleurs à étudier des projets de développements, tant organiques que par acquisitions.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com