Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 22/09/2020 à 17h35 Rubis -1,22% 35,700€
  • RUI - FR0013269123
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Acheter
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Rubis grimpe, publication saluée

Rubis grimpe, publication saluée
Rubis grimpe, publication saluée
Crédit photo © Rubis

(Boursier.com) — Rubis gagne 5,9% ce matin à 37,82 euros dans un marché animé, au lendemain d'une publication rassurante dans l'ensemble. Le groupe a publié hier soir ses résultats 2019. Il a maintenu sur le deuxième semestre la forte progression enregistrée au premier semestre au niveau du ROC (+17%), permettant sur l'ensemble de l'exercice d'atteindre une croissance de son résultat net de 23% (ramenée à +15% à périmètre comparable) et retrouvant sur trois ans un taux de croissance annualisé ajusté de 10%. Le résultat net part du groupe publié 2019 est ressorti à 307 ME, pour un résultat opérationnel courant de 412 ME et un chiffre d'affaires de 5,23 MdsE. A périmètre constant, le CA est en repli de 5%, alors que le résultat opérationnel courant augmente de 11%. Le résultat net pdg progresse de 15% à périmètre constant.

Les premières semaines de l'exercice 2020 "témoignent d'une bonne dynamique dans un contexte de forte incertitude globale". Concernant la vague épidémique du coronavirus, "des mesures appropriées de précaution" ont été mises en place dans l'ensemble du groupe du point de vue sanitaire. Par sa dispersion géographique et par son organisation en unités locales autonomes, le groupe est bien positionné par rapport à ce nouveau risque.

La forte baisse du prix du pétrole aura, comme lors des précédentes crises, un effet globalement positif sur les marges et d'une façon générale devrait bénéficier - par ses effets de transfert de pouvoir d'achat - aux marchés de Rubis Énergie, principalement importateurs de pétrole. Chez Rubis Terminal, les effets attendus seraient de neutres à positifs, notamment par la formation d'un contango sur la structure des prix pétroliers.

Le groupe est confiant dans sa capacité à positionner ses nouveaux actifs en Afrique de l'Est de manière rentable et à poursuivre sa croissance organique tout en disposant de moyens financiers accrus pour poursuivre sa politique d'acquisitions. Il sera proposé à la prochaine AG une hausse de 10% du dividende à 1,75 euro.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !