»
»
»
»
Consultation
Cotation du 11/12/2018 à 19h54 Roche 0,00% 219,800€
  • CH0012032113
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Roche : du nouveau sur OCREVUS (ocrelizumab)

Roche : du nouveau sur OCREVUS (ocrelizumab)
Roche : du nouveau sur OCREVUS (ocrelizumab)
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le groupe Roche a annoncé que de nouvelles données sur OCREVUS (ocrelizumab) seront présentées lors du 34e congrès de l'European Committee for Treatment and Research in Multiple Sclerosis (ECTRIMS), qui se tiendra du 10 au 12 octobre à Berlin.

Les données à cinq ans des extensions ouvertes des études de phase III OPERA I, OPERA II et ORATORIO montrent que l'efficacité d'OCREVUS est maintenue sur des marqueurs clés de l'activité pathologique et que les personnes traitées de manière précoce par OCREVUS présentent de meilleurs résultats pour la progression de l'invalidité que les patients atteints de SEP récurrente traités dans un premier temps par l'interféron bêta-1a ou que les patients atteints de SEP primaire progressive ayant d'abord reçu un placebo...

"A partir du moment où le diagnostic est posé, la limitation de la progression de la maladie constitue un objectif important pour les personnes atteintes de SEP. Les nouvelles données présentées au congrès de l'ECTRIMS indiquent que l'efficacité d'OCREVUS s'est maintenue sur 5 ans lors de SEP récurrente et de SEP primaire progressive. Elles constituent notamment le plus important faisceau de preuves soutenant qu'un médicament a ralenti de manière significative la progression de l'invalidité dans la SEP primaire progressive, a déclaré Stephen Hauser, MD, président du comité de pilotage scientifique des études OPERA, professeur de neurologie à l'Université de Californie, San Francisco, et directeur de l'UCSF Weill Institute for Neurosciences. Les données suggèrent également qu'OCREVUS a rapidement réduit les poussées et l'activité pathologique telle que mesurée par IRM chez les personnes atteintes de SEP récurrente et traitées dans un premier temps par l'interféron bêta-1a. En outre, il apparaît qu'un traitement par OCREVUS instauré plus tôt ralentit la progression de l'invalidité et l'atrophie cérébrale."

©2018,

Partenaires de Boursier.com