Cotation du 29/09/2022 à 17h35 Roche Bobois -5,14% 33,200€

Roche Bobois : opération bien reçue

Roche Bobois : opération bien reçue
Roche Bobois : opération bien reçue
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Roche Bobois grimpe de 2,8% à 36,80 euros ce vendredi, alors que le groupe a levé l'option unilatérale d'achat dont il bénéficiait pour trois magasins franchisés situés à Atlanta, Houston et Dallas aux Etats-Unis. Cette option d'achat, dont la levée était prévue avec un droit d'exercice sur la période de janvier 2022 à juin 2023, s'inscrit dans le cadre du Share Purchase Agreement signé en novembre 2020 aux termes duquel Roche Bobois s'était engagé dans une opération de rachat de six magasins en deux phases. Trois premiers magasins situés à San Francisco, Seattle et Portland avaient été intégrés au groupe au moment de la signature du SPA.

Dans le cadre de cette opération, Roche Bobois reprendra l'ensemble de l'activité, les stocks et le personnel des trois magasins situés à Atlanta, Houston et Dallas et exploitera ces 3 showrooms sur une surface totale de 2 500 m2, sans être toutefois propriétaire des murs.

Avec cette acquisition, Roche Bobois SA confirme sa stratégie d'ancrage territorial fort aux Etats-Unis, premier pays contributeur au chiffre d'affaires et fortement créateur de valeur pour le groupe avec un EBITDA très élevé...

Sans surprise ?

En 2021, ces trois magasins ont réalisé 11,6 M$ de volumes d'affaires (en croissance de +54% par rapport à l'exercice 2020). Le groupe prévoit de mener des travaux d'aménagement pour valoriser encore le potentiel de hausse des volumes et de la profitabilité de ses trois magasins. Cette acquisition relutive qui sera finalisée dans les 3 mois aura un effet positif sur la croissance du chiffre d'affaires et sur la marge d'EBITDA consolidée du groupe dès 2023.

Portzamparc parle d'une "belle acquisition" pour le groupe, mais cela était toutefois attendu... "La création de valeur dès 2023 proviendra de l'expertise du groupe pour accélérer les ventes post rachat, d'une amélioration de la marge brute des POS (PZP entre +3% et +4%) et du prix d'acquisition des franchisés qui est historiquement faible (entre 4x et 5x EV/EBITDA hors IFRS16, potentiellement supérieur sur cette opération du fait de l'excellente dynamique de la zone)" détaille l'analyste qui reste acheteur sur le dossier en visant un cours de 40 euros.

©2022

A lire aussi sur Roche Bobois

Aucune actualité disponible.
Plus d'actualités

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !