Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 13/08/2020 à 16h06 Reworld Media +0,82% 2,450€
  • ALREW - FR0010820274
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Acheter
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Reworld Media sécurise 33 ME de prêts

Reworld Media sécurise 33 ME de prêts
Reworld Media sécurise 33 ME de prêts
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Reworld Media a sécurisé une ligne de financement de 33 ME dans le cadre des Prêts Garantis par l'Etat et du Prêt Atout BPI mis en oeuvre par le gouvernement français en soutien aux entreprises françaises pour faire face à la crise sanitaire du Covid-19.

Reworld Media présentait au 31 décembre 2019 une structure financière solide avec un niveau de trésorerie de 54 ME, un endettement de 96 ME et des capitaux propres de 85,2 ME.

Reworld Media a poursuivi ses activités durant le confinement lié à la crise sanitaire du Covid-19 avec environ 70% de ses effectifs installés en télétravail dès le 16 mars dernier.

Au sein de l'activité magazine, tous les titres parmi les 42 marques medias du groupe ont été maintenus à l'exception de Grazia dont le magazine a été suspendu à l'entrée de la crise sanitaire. Marque historiquement déficitaire, Grazia revoit son modèle économique qui était jusque-là fortement exposé à la publicité magazine. Reworld Media précise que les magazines du groupe se vendent à plus de 50% par abonnement et que la tendance du marché des ventes en kiosque s'évalue en repli de l'ordre de 10 à 20% pour l'ensemble du marché sur les mois d'avril et mai, avec une tendance en amélioration en juin.

Dans la publicité Print, qui a représenté 8% des revenus du groupe en proforma pour l'année 2019, le marché a marqué une pause, évaluée à -50 à -70% en avril et mai,et s'améliore en juin. "La reprise est progressive et encore peu visible à date, les budgets publicitaires et marketing étant toutefois généralement impactés très tôt dans un contexte de crise et redémarrant assez vite", explique la société. Ce sont par ailleurs principalement les titres féminins qui ont été impactés par la chute des investissements publicitaires.

Il est à noter que Presstalis, outil de distribution de la presse en France qui diffusait environ 50% des titres du groupe, a fait l'objet d'une ouverture de redressement judiciaire le 15 mai 2020 puis d'une liquidation judiciaire par jugement du 1er juillet suite à la validation de l'offre de reprise déposée par la Coopérative des Quotidiens Nationaux. Ces opérations ont été réalisées sans arrêt de la chaîne de distribution et permettent de la pérenniser.

Dans le digital, le groupe a fortement augmenté ses audiences durant le confinement avec un record d'audience en avril à 20,5 millions de visiteurs uniques, soit une hausse de 30% par rapport à l'année précédente et qui représente la plus forte progression dans son univers de concurrence.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !