Cotation du 14/01/2022 à 22h15 JP Morgan Chase -6,15% 157,890$
  • JPM - US46625H1005
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Résultats US : les banques US ouvrent le bal vendredi

Résultats US : les banques US ouvrent le bal vendredi
Résultats US : les banques US ouvrent le bal vendredi
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les grandes banques de Wall Street donneront en fin de semaine le coup d'envoi des résultats d'entreprises américaines du 4e trimestre 2021. Ce vendredi, JP Morgan Chase, Citigroup et Wells Fargo seront les premières à publier leurs comptes trimestriels, suivies de Bank of America et Goldman Sachs le mardi 18 janvier, puis de Morgan Stanley le mercredi 19 janvier.

Pour le secteur financier, le consensus FactSet n'attend pas de performances spectaculaires, avec un léger recul de 0,7% des profits sur un an et une progression de 5,9% des revenus du secteur. Les marchés seront aussi très attentifs aux prévisions pour 2022, notamment pour les banques avec la perspective de hausses des taux d'intérêt directeurs de la Réserve fédérale.

Les augmentations du loyer de l'argent devraient permettre aux institutions financières d'augmenter leurs marges d'intérêt sur les prêts qu'elles accordent. Leurs prévisions pour les prochains mois seront donc déterminantes.

Selon FactSet, le bénéfice par action de JP Morgan Chase est attendu à 3$ au 4e trimestre, pour des revenus de 29,85 milliards de dollars, celui de Wells Fargo est attendu à 1,10$ pour un revenu de 18,67 Mds$ et celui de Citigroup est attendu à 1,55$ pour un revenu de 16,92 Mds$.

Bank of America devrait publier un bpa de 0,77$ pour un revenu de 22,17 Mds$, Goldman Sachs devrait publier un bpa de 11,75$ et un revenu de 12 Mds$ et Morgan Stanley vise un bpa de 1,94$ pour un revenu de 14,57 Mds$.

La hausse des profits du S&P 500 devrait nettement ralentir en 2022

Pour les autres secteurs de l'économie, les investisseurs seront aussi très attentifs aux prévisions pour 2022, dans un contexte d'inflation plus élevée... La capacité des sociétés à transférer les hausses de coûts sur leurs prix de vente ("pricing power") sera notamment étudiée de très près par les analystes.

Pour l'ensemble du S&P 500, les analystes sondés par FactSet s'attendent au 4e trimestre 2021 à une nouvelle hausse des bénéfices de plus de 20%. Une progression notable même si elle n'atteindra pas celle des trimestres précédents (+40% au 3e trimestre, +91% au 2e trimestre et +52% au 1er trimestre).

Au premier trimestre 2022, la hausse des profits du S&P 500 devrait nettement ralentir à +6,3%, et sur l'ensemble de 2022, le bpa devrait augmenter de 9,4%, après un bond de 45,2% estimé en 2019 par le consensus FactSet.

©2022

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !