»
»
»
Consultation
Cotation du 21/11/2017 à 22h15 BlackBerry Limited +2,93% 10,54$
  • BBRY - CA09228F1036
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Research In Motion : la séance s'annonce délicate après les nouvelles déceptions

(Boursier.com) — Séance difficile en vue pour le fabricant de Blackberry, Research In Motion. Le groupe canadien, qui accumule les déboires depuis quelques mois, a une nouvelle fois déçu hier soir en délivrant des revenus trimestriels et des prévisions inférieurs aux attentes du marché. Au troisième trimestre, la firme a enregistré des bénéfices de 265 M$ (0,51$ par action) contre un profit de 911 M$ (1,74$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressortant à 1,27$, contre 1,19$ de consensus. Le chiffre d'affaires a reculé de 6% à 5,17 Mds$, contre 5,27 Mds$ de consensus. RIM a livré 14,1 millions de Blackberry sur la période, et seulement 150.000 tablettes Playbook.

Pour le quatrième trimestre, le Groupe vise un bpa compris entre 0,80 et 0,95$, contre 1,18$ de consensus. Les revenus sont attendus entre 4,6 et 4,9 Mds$, contre 5,12 Mds$ de consensus. Par ailleurs, RIM anticipe entre 11 et 12 millions de livraisons de Smartphones, contre 13,1 millions pour les analystes. Il s'agirait donc de la première baisse des ventes de Blackberry au quatrième trimestre depuis six ans.

Le management a par ailleurs confirmé qu'il allait inscrire une charge de 485 M$ à ses résultats en raison de la réduction de plus de 50% du prix de ses tablettes PlayBook, consentie il y a quelques semaines afin de doper les ventes. Enfin, la direction s'attend à essuyer une perte d'environ 54 M$ à la suite de l'importante panne du mois d'octobre qui a affecté des millions d'utilisateurs dans le monde entier.

Pour couronner le tout, le groupe de Waterloo a indiqué que ses premiers Smartphones tournant sous son nouveau système d'exploitation basé sur la plate-forme QNX ne sortiraient pas au premier trimestre 2012, mais bien plus tard dans l'année...

Déçus par cette publication, les analystes ont déjà revu à la baisse leurs objectifs sur le dossier. BMO Capital a ainsi dégradé la valeur à "performance de marché", citant l'augmentation des interrogations liées aux terminaux BlackBerry 7.0 et aux Blackberry 10. L'objectif de cours est désormais fixé à 15$ contre 26$ auparavant.

Citigroup a de con coté confirmé son conseil "vendre" sur le titre, tout en coupant son cours cible de 15 à 12$. La banque explique son choix par des prévisions décevantes et par anticipation d'une dégradation des résultats de l'entreprise.

Le titre chute de plus de 10% en pré-séance à Wall Street ce vendredi.

©2011-2017,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Research In Motion : la séance s'annonce délicate après les nouvelles déceptions

Partenaires de Boursier.com