Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 25/02/2021 à 17h35 Renault +1,06% 37,355€
  • RNO - FR0000131906
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Renault soutenu par les perspectives de reprise

Renault soutenu par les perspectives de reprise
Renault soutenu par les perspectives de reprise
Crédit photo © Renault

(Boursier.com) — Renault débute la journée en progression de 1,7% vers les 37 euros, suite à la publication des chiffres de ventes. Le constructeur au losange a indiqué qu'il visait un redressement de sa rentabilité après avoir vu ses ventes mondiales trébucher de 21,3% en 2020 (2.949.849 unités) dans le contexte de la crise sanitaire, qui a tout particulièrement plombé l'activité commerciale au premier semestre. En comparaison, le marché automobile a régressé de 14,2%. En Europe, zone qui représente environ la moitié de l'activité commerciale, les ventes ont décliné de 25,8%. Dans le reste du monde, les ventes ont baissé de 16,5%, dont -45% au Brésil. Point positif, le groupe a doublé ses ventes de véhicules électriques en 2020 à 115.888 en Europe.

Le groupe dit toutefois débuter l'année 2021 avec un niveau de commandes supérieur à celui de 2019, un niveau de stock en baisse et un positionnement de prix en hausse sur l'ensemble de la gamme. Renault précise notamment qu'à fin décembre, son portefeuille de commandes en Europe est supérieur de 14% et ses stocks en baisse de l'ordre de 20% par rapport à 2019. Ainsi, le groupe estime qu'il confirmera en 2021 la poursuite de sa politique commerciale orientée vers la profitabilité. "Le groupe Renault vise le redressement de sa performance", ajoute Luca de Meo, son dirigeant. "Nous privilégions désormais la profitabilité aux volumes de ventes, avec une marge unitaire nette par véhicule plus élevée, et ce sur chacun de nos marchés". Renault a déjà enregistré une amélioration de son net pricing au quatrième trimestre, par rapport au trimestre antérieur. Le groupe juge que le marché automobile peut rebondir de 10 à 15% en 2021 en France, en Europe et en Amérique latine, sous réserve de nouveaux impacts de la crise sanitaire. Il faudra toutefois plusieurs années au marché mondial pour récupérer son niveau d'avant 2020, selon le management du groupe.

"2021 confirmera la poursuite de la politique commerciale du Groupe orientée vers la profitabilité avec la mise en oeuvre complète du plan stratégique Renaulution, présenté le 14 janvier 2021", juge le constructeur.

©2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !