Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 15/01/2021 à 17h38 Renault -3,84% 34,070€
  • RNO - FR0000131906
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Renault s'envole après la proposition de Fiat Chrysler Automobiles

Renault s'envole après la proposition de Fiat Chrysler Automobiles
Renault s'envole après la proposition de Fiat Chrysler Automobiles
Crédit photo © Renault

(Boursier.com) — Renault s'envole de 12% à 56 euros en début de séance à Paris, dopé par la projet de fusion à 50/50 soumis par Fiat Chrysler Automobiles (FCA). Le titre du constructeur au losange, qui gagnait plus de 17% dans les premiers échanges, n'avait plus enregistré une telle flambée depuis 2009. Ce rapprochement déboucherait sur la création du troisième constructeur mondial avec 8,7 millions de véhicules vendus chaque année. FCA estime les synergies annuelles à 5 milliards d'euros, au-delà des synergies existantes de l'Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi. Ces synergies résulteraient principalement de la convergence des plates-formes, de la mise en commun des investissements en matière de motorisation et d'électrification ainsi que des économies d'échelle.

Un projet "particulièrement pertinent"

"La proposition de FCA fait suite à des premières discussions opérationnelles entre les deux groupes dans le but d'identifier les produits et les zones géographiques sur lesquels ils pourraient collaborer, notamment dans un contexte de développement et de commercialisation de nouvelles technologies. Ces discussions ont clairement indiqué qu'une collaboration étendue au travers d'un rapprochement permettrait d'améliorer substantiellement la stratégie d'allocation de capital ainsi que la rapidité du processus de développement de nouveaux produits. Ce projet de rapprochement est également particulièrement pertinent dans la mesure où il est nécessaire de saisir à grande échelle les opportunités liées à la transformation de l'industrie automobile dans les domaines de la connectivité, l'électrification et de la conduite autonome", indique le groupe italo-américain.

Triple cotation

Selon les termes de la proposition, les actionnaires de chaque société recevraient une participation équivalente au capital du nouvel ensemble. Le rapprochement serait réalisé sous la forme d'une opération de fusion sous une société-mère de droit néerlandais. Le conseil d'administration du nouvel ensemble serait initialement composé de 11 membres, dont la majorité serait indépendante, avec une représentation équivalente de quatre membres chacun pour FCA et Groupe Renault, ainsi qu'un représentant pour Nissan. En outre, il n'y aurait pas de report des droits de vote double existants. Cependant, l'ensemble des actionnaires auraient la possibilité, à compter de la réalisation de l'opération, d'acquérir des droits de vote double dans le cadre d'un programme de fidélisation des actionnaires. La société mère serait cotée sur la Borsa Italiana (Milan), Euronext (Paris) et la Bourse de New York.

Le Conseil d'administration de Renault se réunira ce matin pour discuter de cette proposition.

Des spéculations de longue date autour de FCA

Les spéculations sur l'avenir de Fiat Chrysler avaient été relancées après le décès, il y a près d'un an, de l'administrateur délégué du groupe Sergio Marchionne, alors que la course à l'électrification, le durcissement des normes de pollution et les investissements requis par les voitures autonomes sont autant de challenges coûteux à relever rapidement pour le secteur automobile en pleine transition technologique.

©2019-2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !