Cotation du 27/09/2021 à 17h36 Renault +2,54% 31,510€

Renault : le titre accélère

Renault : le titre accélère
 Renault : le titre accélère
Crédit photo © Renault

(Boursier.com) — Renault grimpe de 3% à 33 euros ce lundi, alors que les avis de brokers se multiplient sur le dossier dans la foulée des comptes du groupe qui a publié un bénéfice net semestriel de 354 Millions d'euros après avoir accusé une perte de 7,3 milliards un an plus tôt. Le chiffre d'affaires du groupe automobile a atteint 23.357 Millions d'euros, en progression de 26,8% par rapport au premier semestre 2020. A taux de change et périmètre constants, le chiffre d'affaires du groupe aurait augmenté de 31,8%. Renault Group devrait atteindre son plan d'économie de dépenses de coûts fixes de 2 milliards d'euros avec un an d'avance : 1,8 Milliard d'euros a déjà été réalisé dont plus de 600 Millions d'euros sur ce premier semestre par rapport à 2019.

Parmi les derniers avis de brokers, RBC reste 'neutre' sur le dossier, tout en visant plus haut avec un cours cible à 32 euros. HSBC est repassé de son côté à l'achat en ajustant le curseur de 38 à 43 euros sur le groupe automobile...
Le management a souligné un "fort effet prix net positif (+8,7 points sur le chiffre d'affaires de l'Automobile hors AVTOVAZ)", reflétant la mise en oeuvre de la nouvelle politique commerciale dans le cadre de "Renaulution".
La Marge opérationnelle Groupe est ressortie à 2,8%, contre -6,5% au premier semestre 2020. La Marge opérationnelle de l'Automobile (incluant AVTOVAZ) est positive et en amélioration de plus de 1,7 Milliard d'euros par rapport au premier semestre 2020, en dépit de la pandémie et de la crise des composants.
Les ventes mondiales sont ressorties en hausse de 18,7% au premier semestre 2021 par rapport au premier semestre 2020 mais restent en repli de 24,2% par rapport au premier semestre 2019.

Le résultat net est donc positif sur la période à hauteur de 368 millions d'euros. Le Free cash-flow opérationnel de l'Automobile revient proche de l'équilibre (-70 millions d'euros). La réduction de la dette nette de l'Automobile ressort à 0,8 Milliard d'euros et les réserves de liquidité de l'Automobile à 16,7 milliards d'euros au 30 juin 2021.
En dépit des incertitudes qui pèsent sur la demande, de la poursuite des effets négatifs de la crise des composants qui pourrait conduire à une perte de production de l'ordre de 200.000 unités sur l'année et de la montée du prix des matières premières, Renault Group vise un taux de marge opérationnelle pour l'année du même ordre qu'au premier semestre.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !