»
»
»
»
Consultation
Cotation du 23/01/2019 à 17h37 Renault +1,11% 57,410€
  • RNO - FR0000131906
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Renault : la rémunération de Ghosn jugée conforme

Renault : la rémunération de Ghosn jugée conforme
Renault : la rémunération de Ghosn jugée conforme
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le Conseil d'administration de Renault s'est réuni sous la Présidence de Philippe Lagayette, administrateur référent et a débattu de son ordre du jour en séance ordinaire. A cette occasion, Claude Baland, Senior Advisor Ethique et Compliance, et Eric Le Grand, Directeur Ethique et Compliance, ont présenté au Conseil d'administration l'état d'avancement de la mission de vérification des éléments de rémunération du PDG de Renault pour la période 2015-2018 dont ils ont été saisis le 23 novembre 2018. Ils ont conclu, de manière préliminaire, à la conformité des éléments de rémunération du Président-Directeur général de Renault et des conditions de leur approbation au regard des dispositions légales et des recommandations de l'AFEP-MEDEF.

Le Conseil d'administration de Renault a également pris connaissance d'une restitution, par les avocats de Renault, de la présentation qui leur a été faite par les avocats de Nissan de l'enquête qu'ils ont conduite chez Nissan. Le Conseil d'administration a demandé aux avocats de Renault de poursuivre leur revue et analyse des informations fournies, en lien avec les avocats de Nissan et de leur faire rapidement un nouveau point sur la situation. Par ailleurs, le Conseil d'administration a noté qu'à ce stade, il ne dispose pas d'informations portant sur les éléments de défense de Carlos Ghosn.

Compte tenu de ces éléments, le Conseil d'administration a décidé de maintenir le dispositif actuel de gouvernance arrêté lors du Conseil du 20 novembre 2018.

Ainsi, Ghosn, arrêté fin novembre du fait d'accusations de malversations financières et inculpé pour avoir minoré de près de moitié (entre 2010 et 2015) ses revenus chez Nissan, reste pour l'heure PDG de Renault. La structure décidée fin novembre est toutefois conservée. Le groupe Renault avait choisi le 20 novembre de désigner une direction intérimaire partagée entre Philippe Lagayette (président du conseil) et Thierry Bolloré (directeur général adjoint).

Pendant ce temps, Nissan aurait déposé ce jeudi une plainte contre la soeur de son ex-président Carlos Ghosn devant un tribunal de Rio de Janeiro au Brésil pour "enrichissement injustifié", croit savoir Reuters, citant des documents judiciaires.

©2018-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com