»
»
»
»
Consultation
Cotation du 16/11/2018 à 17h39 Renault -1,12% 64,500€
  • RNO - FR0000131906
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Renault : la recapitalisation d'Avtovaz se précise

Renault : la recapitalisation d'Avtovaz se précise
Renault : la recapitalisation d'Avtovaz se précise
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La recapitalisation d'Avtovaz, le constructeur des voitures russes Lada, a franchi lundi une étape décisive. Les actionnaires du groupe, réunis en assemblée générale extraordinaire, devaient approuver le projet d'augmentation de capital à laquelle Renault va participer, renforçant son rôle de 1er actionnaire du constructeur russe.

Annoncée début septembre, l'opération porte sur 85 milliards de roubles (environ 1,1 milliard d'euros), dont Renault s'est engagé à souscrire jusqu'à 25 milliards de roubles (350 millions d'euros environ), soit 30% de l'opération totale.

La part de Renault dans Avtovaz portée autour de 72,5%

Le plan de soutien à Avtovaz prévoit dans un deuxième temps une conversion de créances en actions, d'un montant de 30 Mds de roubles (environ 430 ME), ce qui aboutira à renforcer nettement le contrôle du constructeur français. Ce dernier devrait quasiment doubler sa participation dans Avtovaz, pour la porter de 37% actuellement à 72,5%, selon une source proche du dossier citée par l'agence 'Reuters'.

Selon cette source, l'allié de Renault, Nissan, ne participera pas à l'opération, et sa part sera diluée de 12,5% à 5,5%. La part de Russian Technologies descendra de 25% à 11% environ. L'augmentation de capital est également ouverte aux actionnaires minoritaires d'Avtovaz, qui détiennent 25% du capital.

Selon la banque Barclays, l'opération réduira d'un demi-point la marge opérationnelle de Renault et alourdira de 1,3 milliard d'euros la dette nette du constructeur en 2016. En février, le groupe français a passé une dépréciation de 225 millions d'euros sur son investissement dans Avtovaz.

Un pari à long terme sur le rebond du marché automobile russe

Le fabricant de la célèbre marque Lada détient plus de 30% du marché russe avec ses partenaires Renault et Nissan, mais la chute des revenus pétroliers de Moscou et les sanctions économiques adoptées après l'annexion de la Crimée par la Russie ont entraîné un marasme économique et un net recul du marché automobile russe.

En conséquence, la perte nette d'Avtovaz a triplé en 2015, passant à 74 Mds de roubles (près de 1 MdE). Les ventes ont plongé de 31% en 2015 et elles reculent encore de 10% depuis le début 2016. Le nouveau directeur général du groupe russe, Nicolas Maure, venu de Renault, ne prévoit pas de retour à l'équilibre avant 2018.

Pour Renault, entré dans Avtovaz en 2008 moyennant un investissement d'1 MdE, l'aventure russe s'apparente donc à une longue expédition polaire. Le marché russe a fortement progressé jusqu'en 2012, à environ 3 millions de véhicules, mais a ensuite fondu de moitié. Les analystes estimaient qu'il pourrait dépasser quatre millions de voitures neuves d'ici 2019, ce qui en aurait fait le premier marché européen devant l'Allemagne. Mais il devrait plafonner à 1,5 million d'unités en 2016. Les experts anticipent une stabilisation en 2017 avant un redémarrage progressif les années suivantes.

©2016-2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com