Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 11/12/2019 à 17h36 Renault -0,16% 41,195€
  • RNO - FR0000131906
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Renault : l'avenir des modèles haut de gamme en question ?

Renault : l'avenir des modèles haut de gamme en question ?
Renault : l'avenir des modèles haut de gamme en question ?
Crédit photo © Renault

(Boursier.com) — Renault Espace, Talisman, Koleos, mais aussi Scenic ou Megane... A moyen terme, les jours de ces modèles haut et moyen de gamme du constructeur automobile français pourraient être comptés, selon des sources concordantes citées par le quotidien économique 'Les Echos'.

Des réflexions sont en cours sur l'avenir des modèles haut de gamme, qui devront être tranchées par le nouveau directeur général du Losange, explique le journal mardi sur son site internet. Ainsi, l'arrêt de la Renault Espace à moyen terme serait déjà quasiment acté, mais selon des sources concordantes, Talisman, sa grande berline, Koleos, son grand SUV fabriqué en Chine et en Corée, et même Grand Scenic, sont sérieusement sur la sellette.

Seulement 5% des ventes du groupe en 2018

"Les programmes concernant leurs renouvellements ont été gelés", affirme ainsi une source interne. "L'idée serait de se contenter d'un seul grand SUV sur le segment D, qui viendrait remplacer Koleos. Mais ce n'est pas encore tranché", avance la même source.

Selon une source à la direction de la firme au losange, "le futur directeur général aura un travail indéniable à réaliser sur le portefeuille et le positionnement des marques". En 2018, le segment D (Espace, Talisman, Koleos) n'a représenté que 5% des ventes de véhicules particuliers de Renault.

Il serait toutefois sans doute compliqué pour Renault de se retirer totalement du haut de gamme, ne serait-ce que pour des raisons sociales. L'usine de Douai (Nord) assemble aujourd'hui les Talisman, Scenic et Espace : même si elle doit accueillir le futur véhicule électrique du Losange, supprimer ces modèles pourrait la mettre en difficulté, soulignent 'Les Echos'.

En outre, sur le plan du marketing, un grand groupe automobile peut difficilement se passer d'une offre haut de gamme. Renault pourrait s'appuyer en la matière sur son partenaire Nissan, qui a décidé de retirer d'Europe sa marque de luxe Infiniti à compter de l'an prochain, suggère un analyste financier.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com