Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 06/12/2019 à 17h36 Renault +0,67% 41,820€
  • RNO - FR0000131906
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Renault : grosse sortie de route après le warning !

Renault : grosse sortie de route après le warning !
Renault : grosse sortie de route après le warning !
Crédit photo © Renault

(Boursier.com) — Le gros avertissement sur résultats et ventes lancé hier soir par le constructeur automobile provoque de violents dégagements sur l'action qui chute de plus de 13% à 47,4 euros en séance à Paris. En raison d'une conjoncture moins favorable dans un contexte réglementaire nécessitant des dépenses toujours accrues, mais aussi de difficultés sur certains marchés, comme la Turquie et l'Argentine, le constructeur au losange a averti que ses ventes allaient se contracter et que sa marge serait plus basse que prévu dans l'automobile.

Renault table désormais sur une baisse de 3% à 4% de son chiffre d'affaires en 2019 alors qu'il le voyait jusqu'à présent proche de son niveau de l'an dernier. La marge opérationnelle devrait atteindre environ 5%, contre 6% espéré précédemment, et le free cash-flow opérationnel ne sera peut-être pas positif sur l'année.

Prenant acte de cet avertissement, les analystes sont nombreux à revoir leur copie sur le dossier ce matin. La Deutsche Bank dégrade ainsi la valeur à 'conserver' et coupe sa cible de 75 à 60 euros. Cette révision des objectifs est principalement attribuable à la hausse des coûts plutôt qu'à la baisse des revenus. Il y a donc un risque que la situation ne s'améliore pas l'année prochaine, car la plupart de ces coûts supplémentaires devraient être récurrents. En conséquence, le broker explique avoir considérablement réduit ses estimations de bénéfices et de dividendes.

En outre, Nissan, avec ses propres difficultés, n'est pas susceptible d'offrir une protection à la baisse. Enfin, la recherche d'un nouveau PDG ne devrait pas permettre au groupe de faire face rapidement à cette inflation des coûts. Dans l'ensemble, il y a trop d'incertitudes aujourd'hui. Et même si la valorisation ne semble pas élevée (le titre est à son plus bas niveau depuis 5 ans), ce n'est plus une bonne raison pour conserver une notation 'achat', surtout avec une dynamique négative au niveau des bénéfices, souligne la DB.

La SocGen abaisse également sa recommandation sur Renault d''acheter' à 'conserver avec un objectif réduit de 62 à 55 euros tandis qu'Oddo BHF passe d''acheter' à 'neutre' tout en coupant sa cible de 90 à 61 euros. En, Barclays reste à pondération en ligne avec un objectif ajusté malgré tout de 71 à 60 euros.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com