Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 24/01/2020 à 17h36 Renault -1,93% 36,270€
  • RNO - FR0000131906
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Renault chute, l'alliance avec Nissan en danger ?

Renault chute, l'alliance avec Nissan en danger ?
Renault chute, l'alliance avec Nissan en danger ?

(Boursier.com) — Nouvelles spéculations autour de l'avenir de l'alliance entre Renault et Nissan. Alors que Carlos Ghosn fait les gros titres depuis sa spectaculaire fuite du Japon, des cadres supérieurs du constructeur nippon auraient accéléré la mise en place d'un plan d'urgence secret en vue d'une éventuelle séparation du groupe français. Selon plusieurs sources du 'Financial Times', ces plans comprennent une scission totale de l'ingénierie et de la fabrication, ainsi que des changements au sein du conseil d'administration de Nissan.

Opposition profonde chez Nissan

Malgré les efforts déployés pour améliorer les relations de part et d'autre, le partenariat avec Renault - qui produit 10 millions de voitures par an - est devenu toxique, ont déclaré deux des sources du quotidien. De nombreux cadres de Nissan estimeraient désormais que le constructeur français est un frein pour son homologue japonais. La nomination de Makoto Uchida, le nouveau directeur général de Nissan, n'aurait pas permis d'apaiser la méfiance envers Renault au sein du groupe nippon, qui est profondément ancrée dans l'entreprise.

Cette information intervient alors que Jean-Dominique Senard, Président de Renault, doit dévoiler dans les prochaines semaines plusieurs projets de rapprochement destinés à démontrer que l'alliance peut encore fonctionner. "Nous ne pouvons pas survivre si nous n'agissons pas rapidement maintenant pour faire un vrai partage", a récemment déclaré au FT le patron de la marque au losange.

Une scission complète obligerait probablement les deux constructeurs à chercher de nouveaux partenaires dans une industrie aux prises avec la baisse des ventes et hausse des coûts liés au développement des véhicules électriques.

Le titre chute

Ce nouvel épisode de la saga Renault-Nissan a pesé fortement sur le titre Renault ce lundi. Dans un marché stable, l'action a dévissé de 2,82% à 40,66 euros. Oddo BHF ('neutre') estime que si l'information venait à être confirmée, elle indiquerait que la méfiance de Nissan envers Renault est "persistante et plus profonde que prévu", ce qui n'est pas de bon augure pour l'avenir de l'alliance... Le président de Renault ne peut pas se permettre un effondrement de l'alliance, qui a largement contribué aux résultats et aux flux de trésorerie ces dernières années, souligne le courtier. Une telle scission enverrait Renault dans la "deuxième ligue des acteurs automobiles".

A noter par ailleurs, que la SocGen, à 'conserver' sur le dossier, a coupé sa cible de 50 à 40 euros.

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com