»
»
»
»
Consultation
Cotation du 15/02/2019 à 17h36 Renault +3,58% 59,630€
  • RNO - FR0000131906
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Renault : Carlos Ghosn va rester en prison

Renault : Carlos Ghosn va rester en prison
Renault : Carlos Ghosn va rester en prison
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Carlos Ghosn va rester derrière les barreaux. La dernière demande de libération sous caution du PDG de Renault a été rejetée par le tribunal de district de Tokyo ce matin. L'ancien président de Nissan est détenu depuis le 19 novembre dans la capitale nippone. Il a été inculpé vendredi dernier pour deux chefs d'accusation supplémentaires, à savoir pour abus de confiance aggravé, pour avoir provisoirement fait passer en 2008 dans les comptes du constructeur japonais des pertes sur des investissements personnels, et pour minoration de revenus sur la période 2015-2018.

Selon des informations publiées lundi dans 'Les Echos', Carlos Ghosn se serait aussi fait rémunérer 7 millions d'euros de façon dérobée par la structure Nissan Mitsubishi BV (NMBV), fondée en juin 2017 aux Pays-Bas par Nissan et Mitsubishi, afin notamment de distribuer des bonus aux employés et managers des constructeurs.

Six mois avant un procès?

La star déchue de l'industrie automobile est apparu très fatigué lors de sa première et seule apparition publique la semaine passée. La femme de C.Ghosn a brossé un tableau sombre de l'état de santé de son mari, disant qu'elle craignait pour sa santé et soulignant qu'on lui avait refusé l'accès à sa famille depuis son arrestation. Il n'est pas rare au Japon que les suspects soient soumis à de longues détentions avant d'être jugé. Les avocats du dirigeant ont indiqué dernièrement que C.Ghosn pourrait devoir attendre six mois avant d'avoir droit à un procès.

Hiroto Saikawa se lâche

Par ailleurs, le directeur général de Nissan, Hiroto Saikawa, a tiré à boulets rouges sur son homologue français. Dans un entretien publié lundi soir sur le site internet des 'Echos', le patron de Nissan affirme que le conseil d'administration de Renault, lorsqu'il aura accès au dossier complet sur Carlos Ghosn, tirera les mêmes conclusions que Nissan, à savoir que ce dernier s'est livré à des activités répréhensibles. "Tout ce que je souhaite, c'est que les administrateurs de Renault aient eux aussi accès au dossier complet, aux faits... Je pense que, lorsque ce sera le cas, ils tireront la même conclusion que nous".

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com