»
»
»
»
Consultation
Cotation du 15/02/2019 à 17h36 Renault +3,58% 59,630€
  • RNO - FR0000131906
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Renault : Carlos Ghosn clame son innocence

Renault : Carlos Ghosn clame son innocence
Renault : Carlos Ghosn clame son innocence
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Carlos Ghosn clame son innocence ! "J'ai été accusé à tort et injustement détenu sur la base d'accusations infondées", a déclaré l'ancien président de Nissan Motor, lors de sa première apparition publique depuis son arrestation au Japon le 19 novembre dernier. Lors d'une audition d'une dizaine de minutes dans un tribunal de Tokyo, la star déchue de l'automobile a ajouté : "Contrairement aux accusations des procureurs,je n'ai jamais reçu de compensation de la part de Nissan qui n'ait pas été révélée, de même que je n'ai pas établi avec Nissan de contrat visant à recevoir une rémunération fixe non divulguée".

C.Ghosn nie toute faute

Celui qui reste à l'heure actuelle PDG de Renault est notamment accusé d'avoir sous-estimé sa rémunération pendant plusieurs années. "J'ai agi honorablement, légalement et avec la connaissance et l'approbation des dirigeants concernés au sein de l'entreprise", a également déclaré C. Ghosn, selon des propos relatés par Bloomberg News et Reuters.

Risque de fuite et de dissimulation de preuves

Le président du tribunal, Yuichi Tada, a lu les accusations retenues contre le dirigeant. Il a déclaré que le maintien en détention de C.Ghosn avait était décidé car celui-ci présentait un risque de fuite du fait des logements dont il disposait à l'étranger. Yuichi Tada a aussi dit craindre que Ghosn tente de dissimuler des preuves. Les avocats du chef d'entreprise, apparu amaigri et fatigué après près de deux mois de détention, ont indiqué qu'ils allaient faire appel de son incarcération.

Nissan accuse son ancien président

Dans un communiqué publié dans la foulée de l'audience, le constructeur automobile japonais a dit qu'une enquête interne avait permis de mettre au jour des preuves substantielles et convaincantes de fautes commises par son ex-président.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com