Cotation du 26/10/2021 à 14h39 Remy Cointreau -0,23% 175,300€

Rémy Cointreau : question de prix

Rémy Cointreau : question de prix
Rémy Cointreau : question de prix
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Rémy Cointreau recule de 0,9% à 176,80 euros ce mardi, après avoir réalisé un chiffre d'affaires de 293,1 millions d'euros, en progression de +105% en organique, une hausse portée par la poursuite d'une excellente dynamique aux Etats-Unis et en Grande Chine, ainsi qu'une nette amélioration de la zone EMEA grâce à la réouverture progressive du canal de distribution 'on-trade'. Cette performance intègre également des effets de phasage des expéditions aux Etats-Unis. Le groupe réalise ainsi un chiffre d'affaires en progression de +36,5% à taux de change et périmètre constants par rapport au 1er trimestre 2019/20 (pré-pandémie).
En données publiées, le chiffre d'affaires a progressé de +95,3%, intégrant un effet périmètre positif de +0,9% lié aux acquisitions de JR. Brillet et J. de Telmont, et une évolution défavorable des devises (-10,6%).

Toutes les marques ont contribué à la très bonne performance du groupe. La division Cognac a réalisé un début d'année remarquable (+114,4% en organique). La division Liqueurs & Spiritueux affiche également une forte progression de +90,5% en organique.

Perspectives 2021/22

Pour l'année 2021/22, Rémy Cointreau réitère sa confiance dans sa capacité à surperformer le secteur des spiritueux d'exception. Il anticipe notamment un excellent premier semestre soutenu par une base de comparaison très favorable, des effets de phasage de ses expéditions et de nouvelles tendances de consommation structurellement plus porteuses aux Etats-Unis.
Fort de son avance sur son plan stratégique 2030 et d'un environnement porteur, le groupe a décidé d'augmenter significativement ses investissements en communication. Ceci afin d'accompagner ses marques dans le rebond et d'accroître leur potentiel de croissance à moyen terme en développant leur notoriété et leur attractivité.
La bonne croissance anticipée du Résultat Opérationnel Courant sera également modérée par des effets devises estimés entre -16 ME et -20 ME et un effet périmètre d'environ -2 ME.

Parmi les avis de brokers, Oddo reste à "sous-performance", avec un objectif de cours de 105 euros, en raison d'un niveau de valorisation (PER 22 de 60) jugé "très excessif" malgré la qualité des fondamentaux et une revalorisation globale des dossiers "premium". Un très bon premier trimestre qui devrait malgré tout inciter le consensus de place à réviser légèrement en hausse ses attentes annuelles de CA "de l'ordre de 2% à 3%" selon le broker.
De son côté, UBS est resté "neutre" en visant 173 euros tout en soulignant la grosse prime dont bénéficie le dossier, liée en partie au positionnement sur les spiritueux haut de gamme.
Enfin, Jefferies campe à "sous-performance" en ciblant un cours de 145 euros.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !