Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 12/08/2020 à 17h35 Remy Cointreau +2,02% 136,400€
  • RCO - FR0000130395
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Alléger
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Rémy Cointreau : bondit après un point trimestriel meilleur que prévu

Rémy Cointreau : bondit après un point trimestriel meilleur que prévu
Rémy Cointreau : bondit après un point trimestriel meilleur que prévu
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Rémy Cointreau fait état d'une activité supérieure à ses attentes au premier trimestre de son exercice 2020-2021 grâce notamment à la résilience de la consommation de spiritueux aux Etats-Unis et au Royaume-Uni. Sur la période, le groupe enregistre ainsi des ventes de 150,1 millions d'euros, en recul publié de 32,8% (-33,2% en organique), contre une baisse d'environ 45% anticipée par le management.

Dans un contexte sanitaire, économique et géopolitique toujours incertain, Rémy Cointreau reste confiant quant à sa capacité à sortir renforcé de cette crise. À la suite de ce 1er trimestre supérieur aux attentes du groupe et à l'anticipation (inchangée) d'un 2ème trimestre en repli modéré, Rémy Cointreau prévoit désormais un Résultat Opérationnel Courant en baisse organique de 35% à 40% pour le 1er semestre 2020-2021 (contre un repli de 45% à 50% précédemment). Malgré une faible visibilité, le 2ème semestre 2020-2021 devrait bénéficier d'une forte reprise portée par les Etats-Unis et la Chine continentale.

Les investisseurs saluent cette publication avec un titre qui grimpe de près de 5% à 140,5 euros en début de séance. Jefferies, à 'sous-performer' sur la valeur, affirme que le groupe continue à 'sous-promettre' et à 'sur-délivrer', ce qui signifie que le marché pourrait considérer les nouvelles prévisions pour le premier semestre comme prudentes.

Citi ('neutre') parle d'une publication "très forte" avec une croissance organique nettement supérieure aux attentes grâce notamment à une meilleure performance de Remy Martin en Chine continentale et à un marché américain du cocktail "en plein essor" pour le Cointreau.

Bryan Garnier reste de son côté négatif ('vendre') sur le titre. La firme devrait souffrir à court terme, conséquence de sa forte présence dans le Travel Retail et de sa surpondération au segment premium, affirme le courtier. D'autant que les ménages pourraient réduire leur consommation à la suite de la crise économique.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !