Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 29/05/2020 à 17h35 Remy Cointreau -3,44% 106,800€
  • RCO - FR0000130395
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Alléger
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Remy Cointreau boit la tasse après un point trimestriel décevant

Remy Cointreau boit la tasse après un point trimestriel décevant
Remy Cointreau boit la tasse après un point trimestriel décevant
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Début de séance pour le moins compliqué pour Remy Cointreau qui abandonne plus de 10% de retour sur les 100 euros ce vendredi, signant sa plus forte chute depuis l'été 2015 ! Le groupe de spiritueux a déçu ce matin en dévoilant un recul bien plus marqué qu'attendu de ses ventes à périmètre constant au troisième trimestre. Sur la période, les revenus sont ressortis à 290,2 millions d'euros, en recul de 11,3%, là où le consensus ne tablait que sur un repli de 6%. Les ventes de cognac ont notamment reculé de 7,6%, quand les analystes misaient sur une baisse de 2,3%.

Rémy Cointreau n'a pas été épargné par les troubles politiques qui secouent Hong Kong tandis que la propagation du coronavirus en Chine inquiète aussi alors que la firme réaliserait environ 20% de ses bénéfices dans le pays.
Enfin, le management a annoncé la suspension de ses objectifs annuels et moyen terme indiqués précédemment à l'occasion de son changement de direction, intervenu le 1er décembre.

Prévisions suspendues

La propagation du virus crée de "l'incertitude pour le court terme" mais "il ne semble pas y avoir de changement de fond des tendances en Chine continentale", relativisent les analystes de Crédit Suisse... "La société a retiré sa prévision qui impliquait une variation organique de l'Ebit de zéro à -3%, ce qui traduit un manque de visibilité à court terme tout en donnant une marge de manoeuvre accrue au nouveau DG", ajoute le courtier.

Les résultats du troisième trimestre sont "sensiblement inférieurs" aux attentes et l'absence de confirmation des orientations annuelles et de moyen-terme est considérée comme négative, souligne Citi. "Tous les investisseurs, sauf ceux à très long terme, resteront probablement sur la touche pendant les six prochains mois".

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !