Cotation du 26/10/2021 à 12h52 Remy Cointreau -0,74% 174,400€

Rémy Cointreau affiche une profitabilité proche de ses sommets historiques

Rémy Cointreau affiche une profitabilité proche de ses sommets historiques
Rémy Cointreau affiche une profitabilité proche de ses sommets historiques
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — A la fin mars 2021, le chiffre d'affaires de Rémy Cointreau s'élevait à 1.010,2 millions d'euros, en progression de 1,8% en organique (à devises et périmètre constants) et en repli de 1,4% en publié. Cette performance démontre la forte résilience du groupe dans un contexte marqué par la pandémie de COVID-19.
Le Résultat Opérationnel Courant (ROC) s'élève pour sa part à 236,1 ME, en progression de 9,7% en publié et de 12,8% en organique. Par conséquent, la marge opérationnelle courante grimpe à 23,4% (en hausse de 2,4 points), proche de ses plus hauts historiques. Cette performance s'explique par une belle progression de la marge brute (+0,8pt en organique) et une excellente maîtrise des coûts de structure (-2,4 pts). Le groupe a ainsi pu renforcer ses investissements en communication (+0,9 pt) et accompagner ses marques dans la reprise. La marge intègre également des effets devises légèrement favorables (+0,3pt) et un effet périmètre de -0,2 pt.

Hors éléments non-récurrents, le résultat net part du groupe s'établit à 148,2 ME, en hausse publiée de 19,4%.

La dette nette s'établit à 314,3 ME, en baisse de 136,6 ME par rapport à mars 2020. Cette évolution s'explique principalement par l'amélioration du Free Cash Flow, mais également par la cession de Passoã SAS, et un paiement essentiellement en actions du dividende relatif à l'année 2019/20.

Ainsi, le ratio bancaire "dette nette/EBITDA" s'établit à 1,33x, en nette baisse par rapport à fin mars 2020 (1,86x).
Le retour sur capitaux employés (ROCE) s'élève à 17,1% au 31 mars 2021, en progression de 0,6 point (+1,5 pts en organique) sur l'exercice. L'amélioration significative de la profitabilité des Marques du Groupe a permis de compenser la poursuite des achats d'eau-de-vie stratégiques pesant sur les capitaux employés.

Fort de la progression significative de ses résultats, le groupe proposera à son Assemblée Générale du 22 juillet d'accorder un dividende ordinaire de 1,85 euro par action au titre de l'année 2020/21, en hausse significative par rapport à 2019/20 (1 euro), mais également par rapport à celui de 2018/19 (1,65 euro). Le paiement se fera en numéraire pour la totalité du dividende mis en distribution.

Mise en oeuvre d'un programme de rachat d'actions

Le conseil d'administration de Rémy Cointreau, réuni le 2 juin 2021, a décidé, en application des 19ème et 20ème résolutions de l'assemblée générale mixte du 23 juillet 20201, d'autoriser le directeur général de la société à mettre en oeuvre un programme de rachat de ses propres actions.
En application de cette autorisation, un mandat va être confié à un prestataire de services d'investissement afin de procéder à des achats d'actions de la société Rémy Cointreau SA, pour un nombre maximal de 1 million d'actions, représentant 1,98% du capital social, aux conditions de prix autorisées par l'assemblée générale mixte du 23 juillet 2020 dans sa 19ème résolution.

Le programme de rachat est destiné à permettre la réalisation des opérations suivantes, par ordre décroissant de priorité : 1. Réduire le capital social par annulation d'actions propres ; 2. Satisfaire aux obligations découlant des programmes d'attribution gratuite d'actions aux salariés et/ou mandataires sociaux de la société et/ou des sociétés qui lui sont liées ; 3. Satisfaire aux obligations découlant de valeurs mobilières donnant accès au capital social.
Sous réserve des conditions de marché, le présent programme de rachat expirera au plus tard le 8 décembre 2021.

Perspectives 2021/22

Dans un contexte sanitaire, économique et géopolitique qui reste fragile et incertain, le groupe Rémy Cointreau sort renforcé de la crise du Covid-19.
Ainsi, pour 2021/22, le groupe est confiant dans sa capacité à poursuivre ses gains de parts de marché au sein du secteur des spiritueux d'exception. Il anticipe notamment un excellent démarrage de son exercice fiscal, soutenu par une base de comparaison très favorable, des effets de phasage de ses expéditions et de nouvelles tendances de consommation structurellement plus porteuses aux Etats-Unis.

Fort de son avance sur son plan stratégique 2030 et d'un environnement porteur, le groupe a décidé de relever ses prévisions d'investissements en communication. Ceci afin d'accompagner ses marques dans le rebond et d'accroître leur potentiel de croissance à moyen terme en développant leur notoriété et leur attractivité. La bonne croissance anticipée du Résultat Opérationnel Courant sera également modérée par des effets devises estimés entre -16 ME et -20 ME et un effet périmètre d'environ -2 ME.

Objectifs 2030 confortés

Au cours des derniers mois, dans un contexte marqué par la pandémie, Rémy Cointreau a bénéficié d'une accélération de tendances préexistantes qui conforte la stratégie 2030 annoncée en Juin 2020 : l'essor de la mixologie et de la consommation à domicile, la surperformance des qualités les plus haut-de-gamme, le fort développement des ventes en ligne ou encore l'intérêt croissant porté à la responsabilité sociale et environnementale des entreprises.

Le groupe réitère donc, avec confiance, ses objectifs financiers et extra-financiers : d'ici 2030, l'amélioration de la gestion de son portefeuille de marques lui permettra d'atteindre une marge brute de 72% et une marge opérationnelle courante de 33% (sur la base des taux et du périmètre 2019/20). Simultanément, dans le cadre de son plan "Exception Durable 2025", le groupe ambitionne une agriculture raisonnée pour l'ensemble des terroirs permettant l'élaboration de ses spiritueux ainsi qu'une réduction de ses émissions carbone de 25% (scope 1 & 2, en absolu) et de 30% (scope 3, en relatif) d'ici 2025. Une première étape en vue de l'ambition "Net Zéro carbone" visée par le groupe pour 2050.
Rémy Cointreau confirme son ambition de devenir le leader mondial des spiritueux d'exception, dont les perspectives de croissance restent attractives, en particulier dans un monde de consommation plus responsable.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !