Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 13/05/2020 à 17h20 Recylex 0,00% 1,848€
  • RX - FR0000120388
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Recylex : résultats 2011 en berne

Recylex : résultats 2011 en berne
Logo Recylex

(Boursier.com) — Recylex , malgré des revenus en hausse de 13,4%, a vu son EBITDA se dégrader de -16% à 20,4 ME et son résultat opérationnel courant de -46% à 7,6 ME. Le résultat net est à l'équilibre, après une perte de -4,3 ME un an avant. C'est la forte pression sur les marges de l'activité plomb qui explique en grande partie le recul des résultats. Gilbert Dupont, l'un des rares analystes à suivre le dossier, attendait beaucoup mieux en termes de résultats.

"Dans un contexte macroéconomique incertain, avec une forte volatilité du cours des matières premières, le groupe Recylex a augmenté sa production de plomb et de plastique par rapport à l'exercice 2010. S'agissant de notre activité de valorisation des batteries usagées, la hausse des prix d'achat de la matière à recycler liée à l'augmentation de la demande du secteur a pesé sensiblement sur les marges du groupe. Dans le cadre de notre stratégie de recentrage sur notre coeur de métier, nous avons réalisé des essais techniques pour améliorer notre rentabilité", a expliqué le président Yves Roche.

Sur le front bilanciel, la société a réduit sa dette financière à 7,4 ME contre 13,2 ME précédemment, tandis que ses capitaux propres s'appréciaient légèrement à 100,2 ME. La trésorerie nette s'est contractée de 19,2 ME à 41,5 ME. Compte tenu du plan de continuation et des litiges en cours, aucun dividende ne sera distribué au titre de l'exercice 2011, indique le management.

La société précise ses projections 2012, alors que le niveau des cours du plomb et du zinc est resté au-dessus des 2.000 Dollars la tonne (1.560 euros/t) au début de l'année. "Sur le marché de la collecte des batteries, la demande toujours très soutenue du secteur du recyclage maintient à la hausse le prix des matières à recycler", explique la société, qui continue à étudier les "meilleures opportunités stratégiques" pour son segment métaux spéciaux avec l'appui de la banque Berenberg mandatée comme conseil financier pour cet actif qui ne fait plus partie du coeur de métier. Comme le président l'annonçait, Recylex a poursuivi les essais techniques sur ses deux fonderies de plomb afin d'améliorer le taux d'utilisation de ces dernières. "Au début de l'année 2012, les volumes de matières traitées dans le segment du plomb restent au même niveau qu'à la fin de l'année 2011. Le volume de poussières d'aciéries électriques traitées dans le segment d'activité zinc est satisfaisant, les usines du Groupe ayant débuté l'année 2012 à pleine capacité. La tendance haussière des volumes de vente observée en fin d'année 2011 dans l'activité plastique s'est poursuivie au début de l'année 2012", souligne le management.

Sur le volet judiciaire, la société rappelle qu'une issue défavorable pourrait nuire à la bonne exécution du plan de continuation. La prochaine étape concerne les plaidoiries des avocats, le 12 avril prochain, devant la Cour d'Appel de Douai, dans le cadre de la procédure d'appel contre la décision du Tribunal de Grande Instance de Béthune ayant rejeté l'action en comblement de passif initiée par les liquidateurs judiciaires de Metaleurop Nord.

©2012-2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !