Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 13/05/2020 à 17h20 Recylex 0,00% 1,848€
  • RX - FR0000120388
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Recylex : environnement dégradé au 1er trimestre 2020

Recylex : environnement dégradé au 1er trimestre 2020
Recylex : environnement dégradé au 1er trimestre 2020
Crédit photo © recylex

(Boursier.com) — Au 31 mars 2020, le chiffre d'affaires consolidé de Recylex s'établit à 77,9 millions d'euros, en hausse de 3% par rapport au 1er trimestre 2019. Le chiffre d'affaires consolidé retraité au 31 mars 2020 a atteint 81,8 ME, en très léger repli de- 1% par rapport au 31 mars 2019. Le fort repli des segments Zinc, Métaux Spéciaux et Plastique est compensé par une base de comparaison favorable dans le segment Plomb qui a représenté 69% du chiffre d'affaires consolidé au 31 mars 2020 (54 ME de chiffre d'affaires ; +18%).

L'activité actuelle est fortement impactée par la baisse des cours des métaux, le ralentissement de la demande et les mesures d'adaptation prises par le Groupe en lien avec la pandémie de SARSCoV-2.

L'évolution de l'activité du Groupe au 1er trimestre 2020 reflète en grande partie un environnement dégradé par les effets de la pandémie de SARS-CoV-2 : fort recul de la demande de matières en Europe, chute de la collecte de déchets principalement en France et repli important des cours des métaux. Pour y faire face, le Groupe a rapidement adapté partiellement ses activités avec pour priorités la protection des salariés et le maintien des usines en bon état, pour permettre un redémarrage rapide dès que la situation le permettra. L'impact sur la demande, les chaînes d'approvisionnement et la production ne peut être évalué de manière précise et détaillée. Les ventes, le chiffre d'affaires et le résultat d'exploitation de cette année seront sans doute inférieurs à l'année passée, explique Sebastian Rudow, Président-Directeur Général de Recylex SA.

Demande de prolongation des discussions avec les partenaires financiers en Allemagne

L'examen par les partenaires financiers du sous-groupe allemand des conditions auxquelles leur financement pourrait être maintenu au-delà du 31 mai 2020 est reporté à la seconde quinzaine du mois de mai 2020 (précédemment fin avril 2020). Dans ce contexte et en raison des retards pris en lien avec la pandémie de virus SARS-CoV-2 dans les travaux des projets de cessions, le sous-groupe allemand a sollicité auprès de ses partenaires financiers une extension complémentaire au 30 juin 2020 (31 mai 2020 actuellement) du calendrier des discussions en cours visant à déterminer si et à quelles conditions leur financement pourrait être maintenu.

Ce délai est nécessaire pour l'examen global de l'état d'avancement des projets de cessions d'actifs, afin d'évaluer si les produits de cessions seront suffisants pour permettre une restructuration pérenne de la dette du sous-groupe allemand.

Dans ce cadre, le sous-groupe allemand a sollicité :
- Auprès de Glencore International AG, une extension du financement-relais existant à hauteur d'un montant maximum de 6,5 ME en vue de couvrir ses besoins de trésorerie identifiés du 31 mai 2020 au 30 juin 2020 (contre le 31 mai 2020 précédemment). A ce jour, le Groupe a utilisé 52,7 ME de ce financement relais sur une enveloppe totale de 65,8 ME ;
- Auprès de Glencore International AG, le report au 30 juin 2020 de la date d'échéance du financement relais ainsi que de celle du financement additionnel (16 ME) ;
- Auprès de ses partenaires financiers, le report au 30 juin 2020 de leurs droits de résiliation anticipée au titre du financement obtenu en décembre 2016, ainsi que le report jusqu'à cette même date de remboursements dus pour un montant total de 12 ME, ainsi que les intérêts échus au 31 décembre 2019 et au 31 mars 2020 pour un montant total d'environ 6,2 ME.

En cas de réponse défavorable de la part des partenaires financiers quant à ces requêtes, l'intégralité de la dette bancaire du sous-groupe allemand deviendrait immédiatement exigible aboutissant à une faillite de l'ensemble des sociétés allemandes du Groupe. Par voie de conséquence, Recylex SA perdrait alors le contrôle de ces entités, avec pour conséquence une déconsolidation de l'ensemble du périmètre allemand.

Par ailleurs, les conséquences sur la continuité d'exploitation de Recylex SA devraient être évaluées dans ce contexte.

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !