»
»
»
»
Consultation
Cotation du 21/03/2019 à 15h30 Quantum Genomics +2,62% 5,480€
  • ALQGC - FR0011648971
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Quantum Genomics : publications scientifiques pour le firibastat dans l'insuffisance cardiaque

Quantum Genomics : publications scientifiques pour le firibastat dans l'insuffisance cardiaque
Quantum Genomics : publications scientifiques pour le firibastat dans l'insuffisance cardiaque
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Quantum Genomics a annoncé la publication de deux nouveaux articles scientifiques validant l'efficacité du firibastat dans l'insuffisance cardiaque.

L'article publié par la revue "Journal of Cardiovascular Pharmacology" présente les résultats d'une étude réalisée à l'Institut du Coeur de l'Université d'Ottawa en collaboration avec l'équipe dirigée par le Pr. Frans Leenen et l'équipe INSERM dirigée par le Dr. Catherine Llorens-Cortes au Collège de France, avec le firibastat chez des rats ayant subi un infarctus du myocarde.

Ces travaux ont permis de démontrer que l'administration répétée par voie orale du firibastat réduit la dysfonction cardiaque observée après un infarctus du myocarde aussi efficacement que le losartan, un antagoniste des récepteurs de type I de l'angiotensine II, choisi comme traitement de référence. Toutefois, contrairement à ce dernier, il ne provoque pas d'hypotension ou de risque de dégradation de la fonction rénale.

L'article intitulé publié par la revue "Journal of Molecular and Cellular Cardiology", présente les résultats de travaux réalisés en collaboration avec l'équipe INSERM dirigée par le Dr. Catherine Llorens-Cortes au Collège de France, avec le firibastat chez des souris insuffisantes cardiaques après infarctus du myocarde. Ces travaux démontrent que le firibastat administré par voie orale pendant 4 à 8 semaines chez la souris dans les 48 heures après un infarctus du myocarde est au moins aussi efficace que l'enalapril, un inhibiteur de l'enzyme de conversion de l'angiotensine I, approuvé cliniquement pour la prévention et le traitement de l'insuffisance cardiaque symptomatique. Le traitement chronique par le firibastat prévient le dysfonctionnement cardiaque en normalisant l'hyperactivité de l'aminopeptidase A cérébrale, et atténue l'hypertrophie et la fibrose cardiaques observées après infarctus du myocarde.

Quantum Genomics rappelle que ces nouvelles publications interviennent alors que la société lance QUORUM, une étude de phase IIb pour évaluer la tolérance et l'efficacité du firibastat par rapport au ramipril chez les patients après un infarctus aigu du myocarde.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Actualités Quantum Genomics

Plus d'actualités

Partenaires de Boursier.com