Accueil
»
Bourse
»
Actions New-York
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 14/11/2019 à 23h20 Qualcomm +0,01% 90,480$
  • QCOM - US7475251036
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Qualcomm fait appel suite à sa condamnation pour abus de position dominante aux USA

Qualcomm fait appel suite à sa condamnation pour abus de position dominante aux USA
Qualcomm fait appel suite à sa condamnation pour abus de position dominante aux USA
Crédit photo © Reuters / Mike Blake

(Boursier.com) — Qualcomm a vécu une séance compliquée mercredi à New York, après que la justice américaine eut condamné le géant américain des puces pour pratiques anticoncurrentielles. Le titre a perdu 10,8% pour finir à 69,31$ à la clôture.

"Les pratiques de Qualcomm en matière de licences ont étouffé la concurrence sur les marchés des puces modem haut de gamme (...) pendant des années et elles ont nui aux concurrents, aux équipementiers et aux consommateurs", écrit la juge américaine Lucy Koh. La juge a ainsi donné raison à la Federal Trade Commission (FTC). La principale autorité en matière de concurrence aux Etats-Unis a engagé en 2017 une action en justice contre Qualcomm, en accusant le groupe de pratiques anticoncurrentielles pour préserver un monopole sur ces puces modem. Le régulateur pointe également le fait que Qualcomm a refusé d'accorder des licences sur des brevets essentiels à des fabricants de puces concurrents et a conclu un accord exclusif avec Apple.

Les pratiques de Qualcomm en matière de licence sont dans le viseur des autorités fédérales américaines depuis au moins 2014. Des enquêtes ont également été lancées en 2009 en Asie et en Europe.

Le groupe fait appel de la décision

"Alors que certains investisseurs auraient pu s'attendre à ce que le juge fédéral ait "assoupli" sa position après le règlement avec Apple et le retard de la décision, ce n'est pas le cas, et le juge s'est même prononcé contre la société sur pratiquement toutes les mesures", écrit Stacy Rasgon, analyste chez Bernstein.

Comme attendu, Qualcomm a décidé de faire appel de cette décision et a demandé la suspension du jugement du tribunal devant la Cour d'appel des Etats-Unis. L'avocat général de l'entreprise californienne, Don Rosenberg, déclare : " Nous sommes en profond désaccord avec les conclusions du juge, son interprétation des faits et son application de la loi".

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com