Cotation du 18/10/2021 à 16h34 Publicis -0,98% 58,700€

Publicis révise de nouveau à la hausse l'ensemble de ses prévisions annuelles

Publicis révise de nouveau à la hausse l'ensemble de ses prévisions annuelles
Publicis révise de nouveau à la hausse l'ensemble de ses prévisions annuelles
Crédit photo © Jacky Naegelen / Reuters

(Boursier.com) — Le revenu net de Publicis Groupe au 3ème trimestre 2021 est de 2.621 millions d'euros, en hausse de +11,9% par rapport aux 2.343 millions d'euros du troisième trimestre 2020. Les variations de taux de change ont un impact positif de 4 millions d'euros. Les acquisitions (nettes de cessions) ont un impact positif de 9 millions d'euros ce trimestre.
La croissance organique est de +11,2% au 3ème trimestre 2021 par rapport à 2020. Cela implique une croissance organique de +5% par rapport à 2019, soit une accélération après un premier trimestre stable et une croissance de 2% au deuxième trimestre, sur une base de deux ans. Toutes les régions ont poursuivi leur reprise avec une croissance à deux chiffres. Dans un environnement porteur pour la demande du consommateur, le 3ème trimestre est ainsi ressorti au-dessus des attentes. Cette performance confirme la force du modèle du Groupe, plaçant les données et la technologie au coeur de son activité créative et média.

Le revenu net de Publicis Groupe sur les neuf premiers mois de 2021 est de 7.552 millions d'euros, en hausse de +6,1% par rapport aux 7.117 millions d'euros des neuf premiers mois 2020. Les variations de taux de change ont un effet négatif de 272 millions d'euros. Les acquisitions (nettes de cessions) ont eu un effet non significatif sur les neuf mois.
La croissance organique est de +10,2% sur les 9 premiers mois de 2021. Après -7,2% sur les 9 premiers mois de 2020, ceci implique une croissance de +2% sur la période par rapport à 2019, soit un niveau d'activité supérieur à celui prévalant avant la pandémie de la Covid-19. Sur ces 9 premiers mois, toutes les zones ont enregistré une croissance organique positive. La performance a été très forte aux Etats-Unis avec +10,3% de croissance organique par rapport à 2020, ce qui implique une croissance de +7% par rapport à 2019. En Europe, la croissance organique a été de +10,0% et le redressement s'est amélioré trimestre après trimestre avec la réouverture progressive de l'activité économique. En Asie Pacifique, la croissance organique a été de +10,8% et la zone a dépassé son niveau d'activité des 9 premiers mois de 2019. Au Moyen-Orient et en Afrique, la croissance organique a été de +10,4%. En Amérique Latine, elle s'est établie à +13,6%.

Dette nette et liquidité

La dette financière nette s'élève à 1.585 millions d'euros à fin septembre 2021, contre 833 millions d'euros à fin décembre 2020. La dette nette moyenne du Groupe sur les 9 premiers mois 2021 s'élève à 1.649 millions d'euros par rapport à 3 584 millions d'euros sur les 9 premiers mois 2020.

Perspectives

Après un troisième trimestre 2021 supérieur aux attentes, le Groupe est en mesure de réviser à la hausse, pour la deuxième fois, l'ensemble de ses prévisions pour l'année 2021.
S'agissant de la croissance organique, elle est désormais attendue entre +8,5% et +9% par rapport à +7% précédemment. Par rapport à 2019, ceci représente une croissance organique de l'ordre de +2%, en ligne avec celle des neuf premiers mois de l'année.

La prévision de taux de marge opérationnelle pour 2021 est également revue à la hausse. Celui-ci est attendu légèrement supérieur à 17%, alors même que le Groupe continue à investir dans les talents.

Enfin, le Groupe prévoit d'atteindre un free cash flow avant variation du besoin en fond de roulement proche de 1,3 milliard d'euros, dans le haut de la fourchette précédente comprise entre 1,2 et 1,3 milliard d'euros.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !