Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 10/12/2019 à 17h36 PSA Groupe (ex-Peugeot) -0,85% 20,930€
  • UG - FR0000121501
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

PSA Groupe : nouvelle étape en vue de la fusion avec Fiat Chrysler

PSA Groupe : nouvelle étape en vue de la fusion avec Fiat Chrysler
PSA Groupe : nouvelle étape en vue de la fusion avec Fiat Chrysler
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le rapprochement de 50 milliards de dollars tant attendu entre PSA et FCA se précise. La nouvelle avancée concerne cette fois Fiat Chrysler Automobiles, qui vient de s'accorder avec le syndicat United Auto Workers (UAW). L'accord de principe porte sur une convention collective de 4 ans incluant un engagement d'investissement de FCA chiffré à 9 milliards de dollars accompagné des créations de 7.900 emplois sur les quatre ans. 4,5 milliards doivent comme annoncé être investis dans cinq usines et générer 6.500 postes. Le projet d'accord doit être ratifié par les membres de l'UAW. Le syndicat avait déjà scellé des accords similaires avec Ford et GM.

Rappelons que les représentants du personnel siégeant au comité de groupe européen de PSA avaient quant à eux approuvé mardi le projet de fusion entre PSA et Fiat Chrysler Automobile (FCA). Le projet de fusion a été "approuvé par une très large majorité des représentants des salariés", a indiqué à l'agence 'AFP' Patrick Michel (FO), secrétaire du comité de groupe européen. Cependant, la CGT a rendu un avis défavorable et l'IG Metall (syndicat allemand de la métallurgie) ne s'est pas prononcé, estimant ne pas avoir assez d'informations sur le projet. Les autres organisations syndicales, soit 15 sur 17, ont donné un avis favorable au projet, a précisé Anh-Quan Nguyen (CFE-CGC), membre de ce comité, cité par l''AFP'. Le comité de groupe européen a réuni les 28 représentants des 150.000 salariés européens de Peugeot, Citroën, DS, Opel et Vauxhall. Son avis est consultatif, mais l'adhésion du personnel au projet ne peut être qu'une bonne nouvelle pour la direction, qui met les bouchées doubles pour qu'un protocole d'accord en bonne et due forme puisse être signé rapidement entre les deux constructeurs.

Les deux constructeurs comptent signer dans les prochaines semaines un protocole d'accord (Memorandum of understanding). L'agence Reuters citait à ce sujet une note interne. "Un process a été mis en place pour préparer et approuver les conditions définitives de l'opération. L'objectif est de signer un accord qui engagera les deux groupes dans les prochaines semaines", auraient ainsi précisé les deux groupes en début de semaine dernière dans un message aux salariés. Les futurs mariés auraient mis en place neuf groupes de travail thématiques et mobilisé une cinquantaine de personnes afin de préparer la fusion. "Nous avançons rapidement vers notre objectif de réaliser cette première étape d'accord", avait insisté Olivier Bourges, directeur des Programmes et de la stratégie de PSA, cité par l'agence.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com