Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 22/10/2020 à 16h10 Prologue (Regroupees) -1,89% 0,259€
  • PROL - FR0010380626
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Acheter
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Prologue : une perte semestrielle de 2,4 ME

Prologue : une perte semestrielle de 2,4 ME
Prologue : une perte semestrielle de 2,4 ME
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Impacté de façon exceptionnelle depuis le mois de mars 2020 par la crise sanitaire liée au Covid-19, le groupe Prologue a enregistré, au 1er semestre 2020, un chiffre d'affaires de 35,3 millions d'euros en baisse de -17,3%. Les activités de formation ont été les plus touchées en raison de l'obligation légale faite à M2i de fermer la totalité de ses 35 centres pendant près de 3 mois, de mars à juin 2020. Peu impactées par la crise sanitaire, les activités de Cloud et de Services Managés réalisées majoritairement hors de France ont enregistré sur le 1er semestre 2020 une croissance de +15,1% à 5,6 ME. A partir de mars 2020, les ventes d'infrastructures ont été pénalisées par des problèmes d'approvisionnement et par une activité commerciale quasi gelée pendant toute la période de confinement. Elles enregistrent ainsi, sur le 1er semestre 2020, une baisse de - 4,7% à 9,6 ME.

Dans ce contexte tout à fait exceptionnel, le groupe Prologue a réussi à limiter l'impact de cette crise sur ses résultats, avec un résultat opérationnel en perte de -1,8 ME (0,4 ME au 1er semestre 2019). L'essentiel de ce résultat s'explique par l'activité de formation, dont le résultat opérationnel s'établit en perte à -1,6 ME sur cette période (+1,1 ME un an plus tôt).

A l'inverse, le résultat opérationnel des autres activités, en particulier hors de France, s'améliore sur la période de 0,5ME.

Après prise en compte d'une charge financière de -0,6 ME, le résultat net du groupe ressort au 1er semestre 2020 à -2,4 ME, dont -1,7 ME liée à l'activité de formation.

Perspectives

Depuis la fin du confinement en France, les tendances d'activité sont restées assez comparables à celles enregistrées au 1er semestre 2020. Toutefois, le groupe anticipe un début de rebond qui pourrait se concrétiser à partir du mois d'octobre 2020.

Hors de France, les activités devraient continuer à résister favorablement à la crise sanitaire actuelle car essentiellement centrées sur le Cloud, les Réseaux et la Cybersécurité.

La mise en place des mesures gouvernementales françaises de prise en charge des salariés en chômage partiel, associée à la résistance de ses activités, devrait permettre à l'entreprise de rebondir fortement dès le retour à un climat des affaires plus actif.

Pour cela, le groupe dispose d'une situation financière renforcée avec une trésorerie disponible au 30 juin 2020 de 13,6 ME (dont 5 ME de PGE et de prêt BPI). A ce montant s'ajoute un PGE supplémentaire d'1 ME obtenu en juillet 2020.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !