Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 28/05/2020 à 16h39 Prodways +1,84% 1,940€

Prodways : bien en ligne ?

Prodways : bien en ligne ?
Prodways : bien en ligne ?

(Boursier.com) — Prodways monte de plus de 3% ce mercredi à 2,45 euros, alors que le chiffre d'affaires consolidé du premier semestre 2019 s'est établi à 35,3 millions d'euros, en forte progression de 28,1% par rapport au premier semestre 2018. Le semestre a été marqué par la poursuite d'une croissance organique dynamique dans les deux pôles d'activité, renforcée par un effet périmètre favorable dû à la consolidation des sociétés acquises en 2018 et début 2019.
L'EBITDA du groupe est ressorti à 2,6 millions d'euros, multiplié par 13 en un an, traduisant une forte amélioration de la rentabilité de l'entreprise, renforcée pour 1 million d'euros par l'application de la norme IFRS 16 - Contrats de location à compter du 1er janvier 2019. La marge d'EBITDA du groupe progresse à 7,3% au premier semestre 2019, contre 0,7% au premier semestre 2018.

Le résultat opérationnel courant du premier semestre 2019 s'est établi à -1,5 million d'euros, en hausse de 0,7 million d'euros sur un an et bien qu'il soit pénalisé par rapport à 2018 par une charge liée à l'attribution gratuite d'actions de 0,5 million d'euros ce semestre. En effet, Prodways Group a mis en place en janvier 2019 un nouveau plan d'attribution gratuite d'actions (802.800 actions, soit une dilution maximale d'environ 1,58% sur la base du capital existant) concernant l'ensemble des collaborateurs. Ce dispositif est principalement conditionné à l'atteinte sur 3 ans de critères de performance basés sur le résultat opérationnel et permet de renforcer l'alignement des intérêts des dirigeants et collaborateurs avec ceux des actionnaires.

Après des éléments non courants de 1 million d'euros liés essentiellement à l'amortissement des incorporels reconnus à la juste valeur lors des acquisitions et des coûts de restructuration dans le médical, le résultat opérationnel s'améliore de 0,1 million d'euros à -2,5 millions d'euros au premier semestre 2019.
Le résultat net part du groupe s'améliore pour sa part de 0,2 million d'euros à -2,75 millions d'euros.
L'impact de la première application de la norme IFRS 16 - Contrats de location s'élève à 1 million d'euros sur l'EBITDA mais est négligeable sur le résultat opérationnel et le résultat net (moins de 0,05 million d'euros).

L'amélioration notable de la profitabilité du groupe se traduit par une amélioration de 2,2 millions d'euros de la capacité d'autofinancement, l'application de la norme IFRS 16 contribue pour 1 million d'euros à cette performance.
Le flux de trésorerie opérationnelle du semestre s'élève à 2,3 millions d'euros contre 1 million d'euros au premier semestre 2018, bénéficiant notamment de l'amélioration du besoin en fonds de roulement (0,9 million d'euros).

Durant le semestre, le groupe a maintenu un niveau d'investissements soutenu de 8,7 millions d'euros, dont 6,2 millions d'euros liés à l'acquisition de Surdifuse-L'Embout Français au premier trimestre, au versement du complément de prix d'Avenao et l'acquisition des minoritaires de Interson-Protac.
Au 30 juin 2019, la trésorerie nette (hors dette de loyers résultant de l'application de la norme IFRS 16) s'élève à 13 millions d'euros contre une trésorerie nette de 20,9 millions d'euros au 1er janvier 2019.

Prodways Group travaille depuis plusieurs années sur des projets d'industrialisation de l'impression 3D dans différents secteurs d'activité. Ces projets mettent en oeuvre un nombre important de machines dédiées à des applications de production consommant plusieurs tonnes de matière.
Le groupe constate une inflexion positive de certains marchés et des avancées significatives ont été réalisées au cours des derniers mois sur plusieurs projets. Le groupe espère une première commande de ce type dans les 6 prochains mois...

Portzamparc parle d'une EBITDA 'en ligne' "mais la consommation de trésorerie pourrait limiter les capacités à réaliser du M&A"... De quoi malgré tout viser un cours de 3,50 euros en restant à "renforcer".

©2019-2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !