»
»
»
»
Consultation
Cotation du 19/09/2018 à 17h35 Orange -0,62% 13,585€
  • ORA - FR0000133308
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Privatisation : à qui le tour ?

Privatisation : à qui le tour ?
Privatisation : à qui le tour ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — A qui le tour? Comme l'indique la célèbre campagne lancée par la Française des Jeux pour son loto, FDJ qui devrait d'ailleurs être privatisée dans les prochains mois, plusieurs entreprises pourraient voir l'Etat sortir de leur capital à plus ou moins court terme. Selon 'Les Echos', Orange, Air France-KLM ou encore Peugeot et Renault pourraient être concernés alors que le gouvernement a besoin d'argent frais. "Et ce d'autant plus que l'Etat s'est engagé à reprendre 35 milliards de dette de la SNCF entre 2020 et 2022", observe le quotidien, pour qui, "à Bercy, on assume que des cessions seront nécessaires pour limiter l'impact de cette reprise de dette sur les finances publiques".

"La cession partielle ou totale dans les autres entreprises peut se faire à condition qu'elle soit bénéfique au développement de l'entreprise et que l'ancrage français ou européen soit garanti", ajoute le journal, citant une source au ministère des Finances.

Si Groupe ADP et Engie devraient être les premiers concernés par la première vague de privatisations qui devrait rapporter plus de 10 MdsE à l'Etat, ce dernier exclut de sortir d'entreprises qui évoluent dans des secteurs jugés stratégiques comme la défense et le nucléaire civil, dans celles qui présentent un risque systémique ou encore dans les grandes entreprises de service public national (SNCF, La Poste, RATP...).

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com