Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 14/07/2020 à 17h35 Poxel -2,65% 6,600€
  • POXEL - FR0012432516
  • SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Poxel : sans réaction

Poxel : sans réaction
Poxel : sans réaction
Crédit photo © Poxel

(Boursier.com) — Poxel est stable ce mercredi à 8,60 euros. La société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de traitements innovants pour des maladies métaboliques, dont le diabète de type 2 et la stéatohépatite non alcoolique (NASH), a annoncé les résultats positifs de son étude PK/PD pour le PXL770 après quatre semaines de traitement chez 16 patients susceptibles d'être atteints de NASH et présentant une résistance à l'insuline, contrôlée par placebo. L'objectif principal de l'étude était d'évaluer le profil pharmacocinétique (PK) complet du PXL770, ainsi que sa sécurité d'emploi et sa tolérance. Le PXL770 est un activateur direct de la protéine kinase activée par l'adénosine monophosphate (AMPK), premier de sa classe thérapeutique, en cours d'évaluation pour le traitement de la NASH. L'AMPK est un régulateur clé de multiples voies métaboliques permettant de contrôler le métabolisme lipidique, l'homéostasie du glucose et l'inflammation. L'AMPK représente une nouvelle cible pharmacologique pour le traitement de la NASH et d'autres maladies métaboliques chroniques et rares.

Les résultats de l'essai PK/PD indiquent que le PXL770 a atteint les objectifs principaux de l'étude, avec un profil pharmacocinétique dans la population de patients susceptibles d'être atteints de NASH similaire au profil observé chez des volontaires sains inclus dans le programme de Phase I mené par la Société. Dans cet essai PK/PD, il a été observé que le PXL770 était sûr et bien toléré par les patients. Le PXL770 a entrainé une inhibition statistiquement significative de la lipogenèse de novo (DNL), un des mécanismes importants dans le développement de la NASH. Une amélioration statistiquement significative de la tolérance au glucose été démontrée lors d'un test oral de tolérance au glucose dans cette population de patients non diabétiques présentant une intolérance modérée au glucose. Ces résultats confirment également l'activation de la cible AMPK et le potentiel du PXL770 pour le traitement d'autres maladies métaboliques.

"Nous sommes ravis de ces résultats obtenus chez des patients probablement atteints de NASH, qui confirment l'activation de la cible AMPK chez les patients et la traduction clinique d'un certain nombre d'effets obtenus lors d'expérimentations pré-cliniques. Ils confirment également le rôle central de l'AMPK dans la physiopathologie de la NASH, tels que décrit dans la littérature scientifique", commente le Dr. Pascale Fouqueray, PhD, Vice-Président Exécutif Développement Clinique et Affaires Règlementaires chez Poxel.

" Ces résultats renforcent notre hypothèse que l'activation de l'AMPK pourrait avoir un rôle bénéfique dans le contrôle des mécanismes responsables des lésions hépatiques et de la NASH. Ces données renforcent aussi nos connaissances relatives à ce nouveau mécanisme d'action", a déclaré Thomas Kuhn, Directeur Général de Poxel. "Nous attendons avec impatience les prochains résultats de l'étude de Phase IIa évaluant le PXL770 chez environ 100 patients susceptibles d'être atteints de NASH. Les résultats de l'étude sont attendus vers la fin du troisième trimestre 2020".

"L'AMPK est une cible pharmacologique très intéressante et les résultats de cette étude sont encourageants. Non seulement les données confirment le potentiel du PXL770 dans la NASH, mais ses effets positifs sur la lipogenèse de novo et sur la tolérance au glucose suggèrent également que l'activation de l'AMPK pourrait faire l'objet d'une utilisation plus large dans d'autres maladies associées au dysfonctionnement de voies métaboliques", souligne le Dr. David Moller, Directeur Scientifique de Poxel. "C'est pourquoi nous évaluons actuellement notre portefeuille d'activateurs d'AMPK pour renforcer notre pipeline avec des programmes de développement dans d'autres maladies métaboliques chroniques et rares".

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !