Cotation du 22/09/2021 à 16h12 Poxel +0,64% 6,280€

Poxel présente les résultats de deux études cliniques sur son activateur direct de l'AMPK kinase, le PXL770

Poxel présente les résultats de deux études cliniques sur son activateur direct de l'AMPK kinase, le PXL770
Poxel présente les résultats de deux études cliniques sur son activateur direct de l'AMPK kinase, le PXL770
Crédit photo © Poxel

(Boursier.com) — Poxel SA, société spécialisée développement métaboliques, diabète 2 stéatohépatite (NASH), présenté aujourd'hui résultats études à conférence l'EASLTM (European Association Study Liver), 23 26 2021.
Le 25 juin, d'une présentation [Résumé 427] "NAFLD : thérapie", Pr. Kenneth Cusi (U. Floride) présenté résultats l'essai IIa, randomisé contrôlé 12 120 présumés NASH, diabète Type 2, évalué schémas d'administration PXL770, (l'activateur l'AMP avancé Poxel) placebo. Les résultats montré PXL770 à 500 QD entraîné réduction d'alanine aminotransférase (ALT) (par pré- traitement). Des été observés diabétique 2 (41 à 47% groupe) : -27% réduction à 500 QD à ; répondeurs (réduction > 30% de la teneur en graisse du foie) ; diminution significative et liées à la dose de la moyenne des concentrations d'ALT et d'aspartate aminotransférase (AST) par rapport au placebo. Chez les patients diabétiques de type 2, une diminution significative de la glycémie à jeun et de l'HbA1c (-0,64%) versus placebo a été observée malgré des valeurs pré-traitement témoignant déjà d'un bon équilibre glycémique (121-144 mg/dL et 6,6-7,1%, respectivement), ainsi qu'une amélioration des indices de sensibilité à l'insuline couramment utilisés à jeun (scores HOMA-IR et QUICKI). Le PXL770 a été bien toléré avec un profil de sécurité acceptable.

- Le 23 juin, le Pr. Vlad Ratziu (Université Pierre et Marie Curie et faculté de médecine de l'Hôpital Pitié-Salpêtrière, Paris) a présenté un poster [Résumé 159] avec les résultats d'une étude de 4 semaines évaluant le profil PK, la sécurité et l'engagement de la cible du PXL770 (500 mg QD) chez 12 sujets (plus 4 placebo) présentant une stéatose hépatique et une résistance à l'insuline. Le profil PK observé et la tolérance étaient en accord avec les résultats obtenus dans les études de Phase I chez des sujets sains. Le traitement par le PXL770 a entrainé une suppression significative de la lipogenèse de novo, confirmant l'engagement de la cible (AMP kinase), ainsi qu'une amélioration significative de la glycémie (AUC totale et incrémentale du glucose) après une charge orale en glucose (OGTT). Des améliorations de plusieurs indices de sensibilité à l'insuline ont également été observées.

"Pris dans leur ensemble, les résultats de ces deux études cliniques fournissent des preuves solides de l'efficacité du PXL770 chez les patients atteints de stéatose hépatique non alcoolique, de résistance à l'insuline et de diabète de type 2", commente Pascale Fouqueray, PhD, Vice-Président Exécutif, Développement Clinique et Affaires Règlementaires, Cofondateur. "Les résultats sont également remarquables car ils représentent les premières données cliniques rapportées avec un activateur direct de l'AMP kinase chez l'homme. Compte tenu du profil de tolérance favorable, et des bénéfices métaboliques obtenus avec cette molécule phare, nous sommes impatients de poursuivre l'évaluation de ce mécanisme dans d'autres indications cliniques importantes en plus de la NASH - y compris potentiellement l'adrénoleucodystrophie."

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !