»
»
»
»
Consultation
Cotation du 13/07/2018 à 17h35 Poxel +2,39% 7,270€
  • POXEL - FR0012432516
  • SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Acheter
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Poxel : nouvelle démonstration concernant l'Imeglimine dans un modèle préclinique

Poxel : nouvelle démonstration concernant l'Imeglimine dans un modèle préclinique

Poxel : nouvelle démonstration concernant l'Imeglimine dans un modèle préclinique
Crédit photo © Poxel

(Boursier.com) — Poxel annonce avoir présenté, lors des 78e sessions scientifiques de l'American Diabetes Association (ADA), des données démontrant de nouveaux avantages importants liés au mécanisme d'action unique de l'Imeglimine dans un modèle préclinique. L'abstract, intitulé "Imeglimin Protects Ins-1 Cells and Human Islets Against High Glucose and High Fructose-induced Cell Death by Inhibiting the Mitochondrial PTP Opening", a été présenté lors d'une session scientifique.

"La perte de cellules bêta productrices d'insuline contribue au diabète de type 2 et à sa progression. Ces données précliniques démontrent la capacité de l'Imeglimine à prévenir la mort des cellules bêta induite par la toxicité du glucose et du fructose grâce à son mécanisme d'action unique inhibant l'ouverture du mPTP, un canal mitochondrial impliqué dans la mort cellulaire" explique le Professeur Eric Fontaine, MD, PhD, de l'Université Grenoble Alpes. "Ces données, associées à celles précédemment rapportées qui démontrent les effets bénéfiques de l'Imeglimine sur la préservation et le fonctionnement des cellules bêta dans différentes études précliniques et cliniques, sont remarquables et soulignent le potentiel de l'Imeglimine non seulement de traiter le diabète de type 2 mais aussi d'en retarder la progression."

"Nous continuons de générer de nouvelles données sur l'Imeglimine qui viennent compléter des résultats cliniques solides et cohérents. Le potentiel de l'Imeglimine de préserver les cellules bêta de la mort cellulaire pourrait être particulièrement important pour les patients présentant une défaillance précoce de cellules bêta, tels que les patients japonais. Ces résultats sont en ligne avec l'amélioration du fonctionnement des cellules bêta observée dans l'étude clinique de Phase 2b" déclare Thomas Kuhn, Directeur Général de Poxel. "Notre collaboration avec notre partenaire Sumitomo Dainippon Pharma nous a permis de faire des progrès significatifs dans le programme de Phase 3 TIMES pour l'Imeglimine au Japon, avec l'initiation de ses trois études pivotales, dont nous devrions publier les résultats en 2019. Par ailleurs, nous travaillons en étroite collaboration avec notre partenaire Roivant Sciences pour initier le programme de Phase 3 de l'Imeglimine aux États-Unis et en Europe."

L'Imeglimine est un candidat médicament actif par voie orale doté d'un nouveau mécanisme d'action. Les études cliniques ont démontré sa capacité à diminuer la glycémie en ciblant simultanément les trois organes clés dans le traitement du diabète de type 2 : le foie, les muscles et le pancréas. Des études précliniques ont déjà démontré le potentiel de l'Imeglimine de traiter le dysfonctionnement mitochondrial, considéré comme jouant un rôle central dans la physiopathologie du diabète de type 2. Plus de 1.200 sujets ont participé au développement de Phase 1 et de Phase 2 de l'Imeglimine aux États-Unis, dans l'UE et au Japon.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com