Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 29/10/2020 à 11h30 Poujoulat 0,00% 18,900€
  • ALPJT - FR0000066441
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Poujoulat : le résultat opérationnel s'élève à 3,242 ME

Poujoulat : le résultat opérationnel s'élève à 3,242 ME
Poujoulat : le résultat opérationnel s'élève à 3,242 ME
Crédit photo © Poujoulat

(Boursier.com) — Le Groupe Poujoulat a clôturé son exercice comptable sur une croissance de 4,2% portant le chiffre d'affaires à près de 242 millions d'euros. Cette croissance aurait pu être sensiblement supérieure (de l'ordre de 2 points) sans l'impact de la COVID 19 sur les 15 derniers jours de l'exercice et du radoucissement très sensible des températures au cours des mois de février et mars 2020.

Sur l'ensemble de l'exercice, l'activité Conduits de cheminée a vu son chiffre d'affaires baisser de 2,2% (il aurait été stable sans l'effet du confinement lié à la pandémie), l'activité Cheminées industrielles est quasi stable et l'activité Bois énergie progresse quant à elle de plus de 20%. Bien qu'impactés par la crise du COVID 19, les résultats nets des 3 branches d'activité du Groupe sont en nette amélioration. Le résultat opérationnel s'élève à 3.242 milliers d'euros comparé à 2.108 milliers d'euros pour l'exercice précédent. Le résultat net ressort à 2.411 milliers d'euros pour l'exercice (484 milliers d'euros pour 2018/2019).

En matière d'investissements, l'exercice s'est caractérisé par d'importants engagements à hauteur de 25 millions d'euros. Les investissements relatifs aux bâtiments correspondent principalement à l'extension de la filiale polonaise et réaménagement de l'existant ainsi qu'à la construction de notre nouvelle usine BOIS-FACTORY 70 basée en Haute Saône. Les autres investissements corporels portent essentiellement sur l'amélioration des process industriels et l'augmentation de capacité de production en France et à l'international. Ils répondent également à la politique et aux objectifs du groupe en matière de développement durable, de digitalisation et de robotisation.

Par ailleurs, le Groupe a augmenté sensiblement ses efforts de recherche et développement (+35% par rapport à l'exercice précédent).

Des perspectives difficiles à établir dans le contexte sanitaire actuel

La reprise constatée en sortie de confinement s'est confirmée pendant l'été. Cependant, le contexte lié à la COVID 19 réduit considérablement la visibilité sur nos différents marchés et il nous paraît aujourd'hui prématuré de communiquer un prévisionnel précis pour notre chiffre d'affaires et nos résultats 2020/21.

Néanmoins, sur la base des chiffres réalisés à date et des carnets de commandes, nous anticipons les évolutions suivantes sur les mois à venir :
-pour l'activité Conduits de cheminée, nous espérons limiter la baisse de chiffre d'affaires à environ 15% grâce à notre action commerciale volontariste, la profondeur de nos gammes de produits et la diversité de nos réseaux de distribution sur les différents marchés européens. Le marché de la rénovation devrait être plus porteur que celui de la construction neuve qui a très fortement ralenti lors du confinement. Même si le marché immobilier montre des signes encourageants, la quasi absence de dépôt de permis de construire pendant plusieurs semaines aura un impact l'année prochaine.
-pour l'activité Cheminées industrielles : malgré un carnet de commandes nettement supérieur à celui de l'année passée, nous anticipons au mieux une stabilité de chiffre d'affaires et de résultats. Nous subissons des surcoûts sur les chantiers liés aux contraintes logistiques et sanitaires consécutives à la pandémie. De même nous enregistrons des reports de projets mais peu d'annulations de commandes à ce stade. Dans le domaine de l'entretien et de la maintenance les perspectives sont encourageantes car les reports d'investissements impliqueront un entretien plus important des équipements existants. La baisse des investissements attendue dans les domaines industriels et énergétiques nous pousse à accélérer nos démarches de diversification.
-pour l'activité bois énergie : nous attendons une forte croissance (25%) confirmant à la fois le dynamisme du marché et la position stratégique ainsi que le savoir-faire d'Euro énergies, leader du marché via ses marques WOODSTOCK et CREPITO. Jusqu'à présent la pandémie a eu peu d'impact sur l'activité de cette branche du Groupe. Elle dispose d'un stock important en préparation de la nouvelle saison et de nouvelles capacités industrielles et logistiques avec la mise en service prochaine de l'usine BOIS FACTORY 70. Les objectifs affichés dans le décret portant programmation pluriannuelle de l'énergie confortent les perspectives positives de ce marché.

A court et moyen terme, le plan de relance (France Relance) annoncé par l'exécutif et soutenu au niveau européen devrait permettre un net rebond de l'activité du bâtiment et de la rénovation. France Relance va également permettre l'essor des activités de décarbonation dans l'industrie et des activités liées à la filière forêt-bois (de l'amont à l'aval). Le Groupe POUJOULAT est particulièrement bien placé pour tirer profit de ces évolutions.

D'une manière générale, les ambitions réitérées d'accélération en matière de transition énergétique sont des signaux positifs pour le Groupe.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !