Cotation du 02/08/2021 à 17h35 Pixium Vision -0,29% 0,686€
  • ALPIX - FR0011950641
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Pixium Vision et Second Sight Medical Products annoncent le rapprochement de leurs activités

Pixium Vision et Second Sight Medical Products annoncent le rapprochement de leurs activités
Pixium Vision et Second Sight Medical Products annoncent le rapprochement de leurs activités

(Boursier.com) — La société de bioélectronique Pixium Vision, qui développe des systèmes de vision bioniques innovants pour permettre aux patients ayant perdu la vue de vivre une vie plus autonome et la société Second Sight Medical Products, Inc. qui développe, fabrique et commercialise des prothèses visuelles implantables destinées à créer une forme de vision artificielle utile pour les personnes aveugles, ont annoncé aujourd'hui avoir conclu un accord définitif en vue de leur rapprochement. Aux termes de cet accord, Pixium Vision apportera à Second Sight l'ensemble de sa technologie de neuromodulation utilisée dans le traitement de la cécité et recevra, en rémunération de cet apport, 60% du capital de Second Sight (avant réalisation de la levée de fonds projetée dans le cadre de cette opération) et deviendra ainsi le principal actionnaire du nouvel ensemble. L'entité issue de ce rapprochement se concentrera sur la stimulation rétinienne avec son Système Prima.

Dans le cadre de cette opération, une nouvelle filiale sera créée pour travailler sur la stimulation corticale avec la technologie du dispositif Orion. La société issue du rapprochement détiendra 40% de la nouvelle filiale et aura la priorité sur l'obtention des droits exclusifs de commercialisation du dispositif Orion à l'échelle mondiale.

Deux entreprises complémentaires leaders du secteur de la restauration de la vision à l'échelle mondiale

L'objectif principal de ce rapprochement est de créer un leader de la restauration de la vision. Le Système Prima développé par Pixium Vision, pour lequel l'essai pivot en Europe a commencé en 2020, a le potentiel de restituer la perception visuelle, d'améliorer considérablement la qualité de vie et de restaurer un certain niveau d'autonomie pour les personnes atteintes de dégénérescence maculaire sèche liée à l'âge. Second Sight, leader dans les dispositifs de neuromodulation implantables pour traiter la cécité, est le créateur d'Argus II, premier dispositif au monde à recevoir l'approbation de la FDA et le marquage CE pour la vision artificielle chez les personnes atteintes de rétinite pigmentaire au stade avancé. Elle développe actuellement Orion, un dispositif de stimulation corticale qui contourne l'oeil malade et pourrait permettre une nouvelle forme de vision.

"Notre projet de rapprochement avec Second Sight sera source d'opportunités exceptionnelles pour les deux entreprises, étant donné la synergie de nos modèles économiques et la complémentarité de nos implantations respectives en Europe et aux États-Unis. Pixium Vision est bien placée pour poursuivre le développement du très prometteur Système Prima : nous avons lancé l'étude pivot PRIMAvera et avons assuré notre financement jusqu'à fin 2021. Cette opération, y compris la clôture du financement proposé, devrait nous fournir des ressources suffisantes pour sécuriser notre trésorerie au-delà de 2022 couvrant les résultats de PRIMAvera" a indiqué Lloyd Diamond, Directeur Général de Pixium Vision. "Le conseil d'administration de Pixium a évalué de nombreuses propositions financières très intéressantes et a conclu que le rapprochement avec Second Sight offrait à nos deux entreprises, très complémentaires, une configuration idéale pour poursuivre le développement de traitements prometteurs dans des domaines où il existe un important besoin médical non satisfait. Les stratégies des deux conseils d'administration sont parfaitement alignées."

Ces technologies complémentaires pourraient traiter de nombreuses formes de cécité dues aux maladies dégénératives de la rétine ainsi qu'au glaucome, aux maladies ou aux traumatismes du nerf optique. Elles s'adressent également à un public plus large, notamment les ophtalmologues, chirurgiens et neuroscientifiques. Par ailleurs, le poids de la nouvelle entité issue du rapprochement devrait lui permettre un accès plus facile aux sources de financement, facilitant et accélérant ainsi le développement technologique et clinique nécessaire pour rendre ces technologies révolutionnaires accessibles aux patients.

"La nouvelle organisation prévoit que la filiale issue du rapprochement se concentrera exclusivement sur la vision corticale et le dispositif Orion, qui a le potentiel de traiter presque toutes les formes de cécité", a déclaré Matt Pfeffer, Directeur Général par intérim de Second Sight. "La nouvelle organisation devrait accélérer le programme Orion."

"285 millions de personnes dans le monde souffrent d'une forme de déficience visuelle. Parmi eux, environ 40 millions sont complètement aveugles. Les causes de la cécité sont nombreuses et le rapprochement de Pixium Vision et de Second Sight offre le potentiel d'apporter des traitements innovants aux patients pour lesquels il n'existe aujourd'hui aucune option de traitement clinique", a expliqué le professeur José-Alain Sahel, Président du département d'ophtalmologie de l'école de médecine de l'Université de Pittsburgh, Directeur du centre d'ophtalmologie de l'UPMC (University of Pittsburgh Medical Centre), titulaire de la chaire financée par la Eye & Ear Foundation de Pittsburgh, fondateur de l'Institut de la Vision de Pixium Vision et chercheur principal (Primary Investigator) des essais cliniques Argus.

Conditions principales de la transaction

Le rapprochement interviendra conformément aux stipulations du protocole d'accord conclu entre Pixium Vision et Second Sight, en vertu duquel (i) Pixium Vision apportera à Second Sight tous ses actifs et passifs liés à sa technologie de neuromodulation utilisée dans le traitement de la cécité en échange de 34.876.043 actions ordinaires de Second Sight nouvellement émises, représentant 60% des actions de Second Sight en circulation après dilution (à l'exclusion instruments dilutifs hors la monnaie) sur une base post-transaction/préfinancement, (ii) l'entité issue du rapprochement lèvera environ 25 millions de dollars dans le cadre d'un placement privé et (iii) transférera ses actifs correspondant au programme Orion à une nouvelle filiale, dont environ 60% des actions seront cédées aux actionnaires existants de Second Sight avant la réalisation du rapprochement.

Pixium Vision deviendra alors une société holding et le principal actionnaire de Second Sight.

Gouvernance de l'entité issue du rapprochement

Lloyd Diamond, Directeur Général de Pixium Vision, deviendra Directeur Général et Président Exécutif de la nouvelle entité. Le Conseil d'Administration de cette dernière, dont la nouvelle composition sera soumise au vote des actionnaires de Second Sight, comprendra sept membres :

Trois administrateurs nommés par Pixium Vision, dont Lloyd Diamond ;
Deux administrateurs nommés par Second Sight, choisis parmi ses administrateurs actuels ; et
Deux administrateurs indépendants nommés conjointement par Pixium Vision et Second Sight.
Lloyd Diamond restera également Directeur Général de Pixium Vision et Matt Pfeffer deviendra Directeur Général de la nouvelle filiale dont l'activité sera concentrée sur la vision corticale et le dispositif Orion.

Prochaines étapes

Le conseil d'administration de Pixium Vision a approuvé la transaction. Le conseil d'administration de Second Sight a indiqué à l'unanimité que la transaction et l'exécution du protocole d'accord étaient dans l'intérêt de la société, et que la valeur des actions qui seront émises au profit de Pixium Vision en rémunération de son apport partiel d'actif représente une juste contrepartie financière. Le conseil d'administration de Second Sight a donc recommandé à l'unanimité - entre autres recommandations - à ses actionnaires de voter en faveur de la résolution approuvant l'émission d'actions ordinaires en contrepartie de l'apport de Pixium Vision. New Century Capital Partners a fourni au conseil d'administration de Second Sight une attestation d'équité indiquant que, à la date de celle-ci et sous réserve des hypothèses, limitations et réserves qui y sont énoncées, les 34 876 043 actions ordinaires devant être émises par Second Sight au profit de Pixium Vision représentent pour Second Sight une juste contrepartie. Certains administrateurs et dirigeants de Second Sight ont conclu des accords avec Pixium Vision en vertu desquels ils ont accepté d'exercer les droits de vote attachés à leurs actions Second Sight en faveur de l'émission d'actions et de soutenir la transaction.

La réalisation de l'opération devrait intervenir à la fin du premier trimestre 2021 ou au début du deuxième trimestre 2021 et reste soumise au respect des conditions suspensives usuelles, notamment :

Désignation par le Tribunal de commerce de Paris d'un ou plusieurs commissaires à la scission ayant pour mission d'attester du caractère équitable de l'opération et remise des rapports par ce(s) commissaire(s).
Autres conditions suspensives :
Approbation de la transaction par les actionnaires de Pixium Vision et de Second Sight (actuellement prévue pour la fin mars 2021)
Obtention des autorisations au titre du contrôle des investissements étrangers en France
Réalisation de la levée de fonds de 25 millions de dollars par l'entité issue du rapprochement.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Actualités Pixium Vision

Plus d'actualités