Cotation du 21/10/2021 à 09h35 Pharnext -1,41% 0,279€

Pharnext : 13,6 ME de perte au 1er semestre

Pharnext : 13,6 ME de perte au 1er semestre
Pharnext : 13,6 ME de perte au 1er semestre
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Au cours du 1er semestre 2021, les dépenses de Recherche et Développement de Pharnext ont augmenté de 5,5 millions d'euros au 1er semestre 2020 à 9,9 ME au 1er semestre 2021, principalement en raison de l'étude clinique de Phase III de PXT3003 (essai PREMIER). Les dépenses de R&D représentent 75% du total des dépenses opérationnelles sur la période. Les frais généraux et administratifs ont diminué de 13% et les frais M&S ont augmenté de 16% au 1er semestre 2021 par rapport au 1er semestre de l'année dernière. Le CIR (crédit d'impôt recherche) s'élève à 1,9 ME au 1er semestre 2021 (1,1 ME au 1er semestre 2020).

La perte nette de la période s'élève à -13,6 ME (9,1 ME pour la même période de 2020).

L'effectif est de 43 personnes à la fin de la période (46 en juin 2020).

La baisse des flux nets de trésorerie au cours du 1er semestre 2021 par rapport au 1er semestre 2020 est principalement liée aux dépenses de R&D significatives au cours de la période et par une augmentation significative du fonds de roulement. Le fonds de roulement a effectivement augmenté de 5,5 ME entre le 1er semestre 2020 et le 1er semestre 2021, dont une augmentation de 3,4 ME de la créance liée au crédit d'impôt recherche (CIR). Le CIR 2020 a été remboursé en septembre 2021 ; en 2020, le CIR 2019 avait été encaissé en avril.

La trésorerie générée par les activités de financement au cours du 1er semestre 2021 est comparable à celle du 1er semestre 2020.

La trésorerie et les équivalents de trésorerie sont de 7,67 ME au terme du 1er semestre 2021 (23,67 ME un an plus tôt).

"Au cours du 1er semestre 2021, Pharnext a franchi de nouvelles étapes importantes dans le développement clinique de PXT3003. En mars 2021, nous avons lancé l'essai PREMIER, un essai clinique pivot international de Phase III avec PXP3003 dans la maladie CMT1A. Les premiers patients ont été inclus aux Etats-Unis, au Canada, en France et en Allemagne. Nos équipes mettent toute leur énergie dans le développement d'un nouveau candidat-médicament pour une pathologie dans laquelle il n'existe actuellement aucun traitement efficace. Nous sommes en bonne voie pour terminer le recrutement de patients pour notre essai clinique d'ici la fin du deuxième trimestre 2022, comme initialement prévu, et les premiers résultats devraient être annoncés au cours du deuxième semestre 2023", commente le Dr.David Horn Solomon, Directeur Général de Pharnext.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !