Accueil
»
Bourse
»
Actions New-York
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 23/11/2020 à 22h15 Pfizer -0,49% 36,520$
  • PFE - US7170811035
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Pfizer s'envole, son vaccin covid dope les marchés !

Pfizer s'envole, son vaccin covid dope les marchés !
Pfizer s'envole, son vaccin covid dope les marchés !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Voilà sans aucun doute la meilleure nouvelle de l'année ! Pfizer (+8%) et son partenaire BioNTech (+21% à Wall Street) viennent d'annoncer d'incroyables résultats intermédiaires de phase 3 de leur vaccin contre le nouveau coronavirus. Les deux groupes font état d'une efficacité de plus de 90% du vaccin selon l'analyse intérimaire de phase 3. L'effet sur le marché est immédiat. Le CAC s'enflamme de plus de 7% désormais. Wall Street accélère également, le DJIA prenant 4,6% et le S&P500 3,5%. Le Nasdaq gagne 1,3%.

Albert Bourla, président et directeur général de Pfizer, salue les résultats obtenus et évoque "un grand jour pour la science et l'humanité". Ainsi, l'Américain et son partenaire allemand BioNTech estiment que les données comparant les individus vaccinés avec leur produit et ceux ayant reçu un placebo indiquent un taux d'efficacité du vaccin de plus de 90% à sept jours après la seconde dose. Cela signifie que la protection du Covid-19 serait atteinte 28 jours après la vaccination initiale, consistant en deux doses. Emporté à juste titre par un bel enthousiasme, le CEO de Pfizer évoque même "la plus importante avancée médicale des 100 dernières années".

Selon l'étude, le vaccin potentiel aurait donc une efficacité supérieure à 90% dans la prévention du Covid-19 chez les personnes sans preuve d'infection antérieure. Les données viennent d'être publiées par les deux partenaires ce lundi. C'est un réel soulagement et un signe majeur d'espoir qui est donc envoyé, alors que les groupes pharmaceutiques et les centres de recherche du monde entier luttent depuis des mois pour trouver une solution face à cette pandémie. Le taux d'efficacité du vaccin est remarquable, alors que les spécialistes espéraient un vaccin efficace à 75%, et que le Dr. Anthony Fauci, conseiller de la Maison blanche, estimait acceptable un vaccin efficace à 50 ou 60%.

L'analyse a évalué 94 cas confirmés d'infection sur une étude portant sur 43.538 participants. Le taux final d'efficacité du vaccin pourrait varier. Par ailleurs, les données de sécurité et d'autres éléments continuent à être collectés. Quoi qu'il en soit, Albert Bourla juge que ces résultats intérimaires de phase 3 fournissent la preuve de la capacité du vaccin à lutter contre le Covid-19. "Nous atteignons cette étape cruciale de notre programme de développement de vaccin au moment où le monde en a le plus besoin, les taux d'infection établissant de nouveaux records, les hôpitaux étant proches de la surcapacité et les économies peinant à rouvrir".

"Avec les nouvelles d'aujourd'hui, nous faisons un pas de plus vers la fourniture aux populations du monde entier d'une avancée indispensable pour aider à mettre fin à cette crise sanitaire mondiale. Nous sommes impatients de partager des données supplémentaires d'efficacité et de sécurité générées par des milliers de participants dans les semaines à venir", s'enthousiasme encore le dirigeant. Pour l'heure, les deux compagnies n'ont pas observé de problème sérieux d'innocuité.

L'étude a recruté 43.538 patients à ce jour et 38.955 ont reçu la seconde dose du vaccin au 8 novembre. 42% des participants dans le monde et 30% des participants américains ont des origines raciales ou ethniques diverses. L'étude continue de recruter jusqu'à l'analyse finale, lorsqu'un total de 164 cas confirmés de Covid-19 se seront accumulés. L'étude évaluera également le potentiel du candidat vaccin à fournir une protection contre le Covid-19 chez les personnes qui ont déjà été exposées au SRAS-CoV-2, ainsi que la prévention vaccinale contre la maladie grave du Covid-19. En plus des principaux critères d'évaluation de l'efficacité évaluant les cas confirmés de Covid-19 accumulés à partir de 7 jours après la deuxième dose, l'analyse finale comprendra désormais, avec l'approbation de la FDA, de nouveaux critères d'évaluation secondaires évaluant l'efficacité sur la base des cas accumulés 14 jours après la deuxième dose. Les partenaires estiment que l'ajout de ces paramètres secondaires aidera à aligner les données sur toutes les études sur le vaccin Covid-19 et permettra des apprentissages croisés et des comparaisons entre ces nouvelles plateformes vaccinales.

Pfizer et son partenaire allemand entendent demander l'autorisation d'urgence pour l'utilisation de leur vaccin auprès de la FDA peu après avoir obtenu deux mois de données, ce qui devrait en tout état de cause être possible fin novembre. Sur la base des projections actuelles, les deux groupes entendent produire 50 millions de doses en 2020 puis... 1,3 milliard en 2021. Les partenaires veulent soumettre les données de l'entière phase 3 finalisée, qui a débuté le 27 juillet, à des publications scientifiques à comité de lecture.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !