Cotation du 20/10/2021 à 22h15 Pfizer +1,69% 42,800$
  • PFE - US7170811035
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Pfizer / BioNTech : l'EMA estime que les doses de rappel peuvent être envisagées pour les 18 ans et plus

Pfizer / BioNTech : l'EMA estime que les doses de rappel peuvent être envisagées pour les 18 ans et plus
Pfizer / BioNTech : l'EMA estime que les doses de rappel peuvent être envisagées pour les 18 ans et plus
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l'EMA, Agence européenne des médicaments, a conclu qu'une dose supplémentaire des vaccins Covid-19 Comirnaty (BioNTech / Pfizer) et Spikevax (Moderna) pouvait être administrée aux personnes dont le système immunitaire est gravement affaibli, au moins 28 jours après leur deuxième dose.

La recommandation intervient après que des études ont montré qu'une dose supplémentaire de ces vaccins augmentait la capacité à produire des anticorps contre le virus qui cause le Covid-19 chez les patients transplantés dont le système immunitaire est affaibli.

Bien qu'il n'y ait aucune preuve directe que la capacité de produire des anticorps chez ces patients protège contre le Covid-19, l'EMA s'attend à ce que la dose supplémentaire augmente la protection au moins chez certains patients. L'agence européenne continuera à surveiller toutes les données qui émergent sur son efficacité.

Il est important de faire la distinction entre la dose de rappel pour les personnes dont le système immunitaire est affaibli et les doses de rappel pour les personnes dont le système immunitaire est normal.

Pour ces derniers, le CHMP a évalué les données de Comirnaty montrant une augmentation des taux d'anticorps lorsqu'une dose de rappel est administrée environ 6 mois après la deuxième dose chez les personnes âgées de 18 à 55 ans. Sur la base de ces données, le comité a conclu que des doses de rappel pouvaient être envisagées au moins 6 mois après la deuxième dose pour les personnes âgées de 18 ans et plus.

Au niveau national, les organismes de santé publique peuvent émettre des recommandations officielles sur l'utilisation des doses de rappel, en tenant compte des données d'efficacité émergentes et des données de sécurité limitées. Le risque de maladies cardiaques inflammatoires ou d'autres effets secondaires très rares après un rappel n'est pas connu et fait l'objet d'une surveillance étroite. Comme pour tous les médicaments, l'EMA continuera d'examiner toutes les données sur la sécurité et l'efficacité du vaccin.

Le comité évalue actuellement les données à l'appui d'une dose de rappel de Spikevax. L'EMA communiquera le résultat une fois l'évaluation terminée.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Actualités Pfizer

Plus d'actualités