»
»
»
»
Consultation
Cotation du 19/06/2019 à 17h37 PSA Groupe (ex-Peugeot) +0,05% 21,370€

Peugeot : Thierry Peugeot refuse que Dongfeng et l'Etat se taillent la part du lion

Peugeot : Thierry Peugeot refuse que Dongfeng et l'Etat se taillent la part du lion
Peugeot : Thierry Peugeot refuse que Dongfeng et l'Etat se taillent la part du lion
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La famille Peugeot se déchirerait sur l'avenir de l'actionnariat du constructeur. Mi-janvier, des rumeurs de dissensions profondes avaient déjà circulé sur les marchés financiers. Ce matin, le quotidien 'Les Echos' enfonce le clou avec la divulgation d'un courrier dans lequel Thierry Peugeot, président du conseil de surveillance de PSA, expose ses désaccords avec son cousin Robert Peugeot, qui dirige le holding familial FFP. En le tutoyant, Thierry reproche à Robert de ne pas s'être suffisamment impliqué dans les négociations avec le gouvernement français et Dongfeng, et plus généralement d'avoir laissé la FFP filer l'héritage familial.

Thierry Peugeot est partisan d'une recapitalisation intégrale via le marché, et non en faisant entrer au capital le constructeur chinois et l'Etat français, comme cela avait déjà été exposé ces dernières semaines. Mais le constructeur a choisi seconde voie, même si des détails restent à régler. Selon 'Les Echos', JP Morgan serait même prête à garantir les 3 milliards de dollars de l'augmentation de capital. Thierry Peugeot juge cependant qu'il est "fondamental" de mener à bien le projet industriel avec Dongfeng, mais en lui laissant une part moins importante du gâteau, qui n'emporterait en tout cas pas renonciation de la famille Peugeot au contrôle de la société. Le quotidien financier précise cependant que Thierry Peugeot est en infériorité au conseil de surveillance, ce qui risque de compliquer sa fronde.

©2014-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com