»
»
»
Consultation
Cotation du 25/05/2018 à 17h37 PSA Groupe (ex-Peugeot) +0,83% 20,680€

Peugeot : suspension du plan de départs volontaires chez Opel

Peugeot : suspension du plan de départs volontaires chez Opel
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le programme de réduction de coûts prévu par PSA Groupe (ex-Peugeot) pour sa filiale allemande Opel vient de rencontrer un obstacle de taille... Vendredi, on apprenait ainsi qu'Opel avait suspendu son plan de départs volontaires, après avoir été alerté par les représentants du personnel sur le fait que la vague de départs déjà observée après la reprise de la marque par PSA pourrait entraîner une pénurie de travailleurs qualifiés.

Le programme a été suspendu cette semaine dans l'attente d'une réunion fin mai entre la direction d'Opel et le conseil d'entreprise du constructeur automobile allemand, a dit ce dernier à l'agence 'Reuters'.
Plusieurs cadres sont déjà partis ces derniers mois après la finalisation l'été dernier du rachat d'Opel par PSA. Certains ingénieurs de premier plan ont rejoint d'autres constructeurs comme BMW ou des équipementiers comme Continental.

Dans le cadre du plan de redressement d'Opel, PSA Groupe a prévu de supprimer 3.700 postes dans le groupe allemand d'ici à 2020, notamment via des départs volontaires et des retraites anticipées. Cependant les représentants du personnel, emmenés par le patron du conseil d'entreprise Wolfgang Schäfer-Klug, ont exhorté le groupe français à interrompre les départs volontaires qui, à leurs yeux, menacent l'expertise de la marque dans des domaines essentiels.

Peugeot table sur un retour d'Opel à des bénéfices d'exploitation en 2020

PSA Groupe se retrouve dans une situation compliquée alors que Carlos Tavares, le président du directoire, avait mis en avant l'excellence allemande en matière d'ingénierie, lors du rachat d'Opel l'an dernier, pour 2,2 milliards d'euros.

Cependant, malgré son savoir-faire technique, le groupe allemand affiche des pertes de façon chronique depuis 20 ans, une situation que M. Tavares compte bien inverser à marche forcée, avec un retour prévu des bénéfices d'exploitation en 2020.

En 2017, Opel Vauxhall a perdu 179 ME au niveau opérationnel, malgré un chiffre d'affaires de 7,24 milliards d'euros. PSA Groupe s'est dit cependant confiant dans le redressement de sa nouvelle filiale lors de la présentation de ses résultats annuels en mars dernier.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Peugeot : suspension du plan de départs volontaires chez Opel

Partenaires de Boursier.com