»
»
»
»
Consultation
Cotation du 07/12/2018 à 17h35 Pernod Ricard +0,04% 138,000€

Pernod Ricard : une belle publication mais...

Pernod Ricard : une belle publication mais...
Pernod Ricard : une belle publication mais...
Crédit photo © Pernod Ricard

(Boursier.com) — La solide publication de Pernod Ricard ne suffit pas au marché. En matinée, l'action du propriétaire de la vodka Absolut, du cognac Martell ou du whisky Jameson cède 0,9% à 138,5 euros. Le groupe de spiritueux a pourtant vu sa croissance organique accélérer à 9,3% au troisième trimestre 2017-2018, après une hausse de 4,6% au cours des trois mois précédents, et contre une augmentation de 5,6% attendue par les analystes.

Si le groupe a réalisé une meilleure performance qu'anticipée en Asie-Reste du Monde, Liberum note que l'activité a été moins dynamique qu'espérée en Europe et aux Etats-Unis.La direction a également averti que la croissance organique du quatrième trimestre 2017-2018 sera inférieure à celle des neuf premiers mois de l'exercice.

Pernod Ricard table sur une croissance organique d'environ 6% de son résultat opérationnel courant 2017-2018, dans le haut de la fourchette de 4% à 6% prévue et relevée en février. Il a toutefois révisé en hausse à 200 millions d'euros (contre 180 ME auparavant) l'impact négatif de change sur ce même résultat.

Le management compte par ailleurs choyer davantage ses actionnaires au cours des prochaines années. Le Conseil va en effet proposer lors de l'Assemblée Générale du 21 novembre d'augmenter progressivement le taux de distribution des dividendes sur les 3 prochaines années à environ 50% du résultat net courant, à partir de l'exercice 2017/18 (contre une politique historique de distribution d'environ un tiers).

A 'vendre' sur le titre avec une cible de 119 euros, Liberum explique que Pernod Ricard est cher par rapport à son historique. L'action a par ailleurs été significativement réévaluée malgré un environnement de changes adverses et les défis continus que représentent Chivas et Absolut.

Bryan Garnier qui évoque des performances exceptionnelles au troisième trimestre, tirées par l'Asie, reste de son coté 'acheteur' du dossier avec une 'fair value' de 143 euros.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com