»
»
»
»
Consultation
Cotation du 19/10/2018 à 23h20 Pepsico +2,19% 110,290$
  • PEP - US7134481081
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

PepsiCo optimiste pour sa croissance, un peu moins pour ses profits

PepsiCo optimiste pour sa croissance, un peu moins pour ses profits
PepsiCo optimiste pour sa croissance, un peu moins pour ses profits
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — PepsiCo, le géant des soft drinks, a annoncé pour le trimestre clos des comptes supérieurs aux attentes de marché, aidé notamment par ses résultats tangibles en Amérique Latine. Le bénéfice net trimestriel attribuable à la compagnie est ressorti à 2,50 milliards de dollars soit 1,75$ par titre pour cette période close début septembre 2018, contre 2,14 Mds$ et 1,49$ par action un an plus tôt. Les revenus consolidés se sont appréciés de 1,5% à 16,5 milliards de dollars. Le consensus était de 16,36 Mds$ de revenus. Le bénéfice ajusté par action est enfin ressorti à 1,59$, contre 1,57$ de consensus.

Faiblesse en Amérique du Nord

PepsiCo a connu tout de même une relative faiblesse sur le segment boissons en Amérique du Nord, où la croissance est restée timide à 2%, pour un chiffre d'affaires de 5,46 Mds$ sur ce troisième trimestre fiscal. Le consensus était de 5,5 Mds$. Frito-Lay North America a réalisé en effet des ventes de 3,89 Mds$ (+3%), contre 3,92 Mds$ de consensus.

Confiance du management

Indra Nooyi, patronne du groupe, préfère pour sa part souligner la forte performance opérationnelle de PepsiCo sur les divisions internationales, soutenue par les marchés en développement et émergents. Rappelons que Nooyi quitte ses fonctions de directrice générale, mais restera présidente du conseil d'administration jusqu'en début d'année prochaine.

Prévisions ajustées

PepsiCo ajuste son estimation 2018 de bénéfice ajusté par action à 5,65$, contre 5,70$ auparavant. Le groupe cite un impact de change inattendu et défavorable d'un point de pourcentage. En revanche, le groupe dope son anticipation de croissance organique des revenus à 'au moins 3%', alors qu'il n'envisageait jusqu'alors qu'une croissance 'au moins en ligne' avec celle de l'an dernier (+2,3%).

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com