Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 09/04/2020 à 17h35 Parrot -1,80% 2,180€
  • PARRO - FR0004038263
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Vendre
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Parrot : le résultat net ressort à -29,6 ME

Parrot : le résultat net ressort à -29,6 ME
Parrot : le résultat net ressort à -29,6 ME
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — En 2019 le groupe Parrot a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 76,1 ME en 2019. Le recul de 30% est lié à la réduction des ventes des anciens produits à destination du grand public (-77%). Les produits et solutions à destination des clients professionnels contribuent à hauteur de 67% au chiffre d'affaires du Groupe et affichent une croissance de 10%, et de 14% retraitée des activités de services arrêtées (Airinov, Airsupport).
Retraitées de ces effets, les ventes de Drones à périmètre comparable reculent de 2% par rapport à 2018, attestant de l'agilité du Groupe à mener un repositionnement rapide, capitalisant sur ses atouts sur un marché des drones qui mûrit progressivement.

La stratégie ainsi mise en oeuvre en 2019 génère un redressement probant du taux de marge brute qui ressort à 63,7% (et de 61,4% retraité des éléments non récurrents). Il est soutenu par la diminution des activités grand public et l'évolution du mix produit en faveur des drones et solutions professionnels.

En 2019, conformément à ses engagements, le Groupe a piloté ses opérations avec 2 axes prioritaires : le maintien d'une forte capacité d'innovation, gage de son avenir sur le marché des drones, et le strict contrôle des coûts passant également par la simplification de son organisation, permise par la réduction des ventes d'anciennes générations de produits grand public.

Dans ce contexte, les dépenses de 'R&D' s'élèvent à 35,2 ME, contre 37,2 ME en 2018. L'accent a été mis sur les lancements de versions professionnelles de l'Anafi (Anafi Thermal, Anafi Work), l'optimisation des dernières générations de drones à voilure fixe (eBee+, eBee RTK) et de nouveaux capteurs (RedEdge-Mx), le développement de nouveaux logiciels d'analyses de données ciblés par segments de clientèles (Pix4Dreact, Pix4Dfields) et l'avancement des offres qui seront lancées en 2020.

Les dépenses Marketing et Commerciales ont diminué de 41% pour s'établir à 21,7 ME. La diminution de 14,8 ME des dépenses résulte de la réorganisation mise en oeuvre au 3ème trimestre 2018 : réduction des effectifs et des opérations marketing permises par le recentrage sur les offres professionnelles, le regroupement des plateformes commerciales et des centres logistiques et la réduction du nombre de produits vendus.

Ces tendances se reflètent également dans la baisse de 28% des dépenses de Production et Qualité, à 6,6 ME en liaison avec la réduction du portefeuille de produits et l'absence de lancement d'équipements significatifs en 2019.

Les frais généraux et administratif à 13,4 ME diminuent de 20% en liaison avec le strict contrôle des coûts et la réduction des effectifs. Cette diminution s'accompagne d'une montée en puissance des fonctions supports pour soutenir la croissance des activités à destination des professionnels et en particulier l'ouverture de nouvelles implantations sur des territoires ciblés.

La stratégie de recentrage sur les drones et solutions professionnels, et les importants efforts consentis par les équipes dans le cadre de la réorganisation ramènent la perte opérationnelle courante à -28,4 ME, contre -65,9 ME en 2018. A fin 2019, l'effectif du Groupe est de 545 salariés (contre 659 à fin 2018). 53% sont dédiés à la 'R&D' et 75 prestataires externes contribuent à la réalisation des projets qui seront finalisés en 2020.

L'année 2019 a enregistré un produit opérationnel non courant de 1 ME amenant le résultat opérationnel du Groupe à
-27,4 ME, contre -103,2 ME en 2018 sous l'effet notamment de la dépréciation de l'écart d'acquisition (-42 ME en 2018).
En l'absence d'endettement, le résultat financier 2019, à -1,1 ME (contre -0,9 ME en 2018), est lié aux effets de change. Tenant compte de l'absence d'impôts en 2019 le résultat net ressort à -29,6 ME, contre -111,2 ME en 2018.

Évolutions de la trésorerie et du bilan au 31 décembre 2019

Conformément à ses engagements, la stratégie et les efforts déployés en 2019 permettent de préserver la trésorerie nette qui s'établit à fin décembre à 125,1 ME hors impact IFRS 16 (et à 116 ME incluant IFRS 16).

Tenant compte d'un EBITDA 2019 de -28,6 ME (contre -75,8 ME en 2018) la consommation nette de cash sur l'année est ramenée à 35,2 ME, dont 13,4 ME sur le 2ème semestre 2019, contre 65,3 ME en 2018.

En base annuelle, la variation du BFR est de +3,7 ME, elle tient compte d'une forte réduction des stocks (-31%), du poste fournisseurs (-41%) et du poste client (-63%) dans un contexte de production réduite et d'une diminution du nombre de fournisseurs et de clients en liaison avec le recentrage du portefeuille de produits.

Perspectives 2020

Le Groupe a redressé sa situation en 2019 et dégagé des marges de manoeuvre pour poursuivre sa stratégie d'innovation et d'expansion sur ses marchés clés : la Cartographie 3D, la Géomatique, l'Inspection, l'Agriculture de précision, et la Sécurité.

En 2020, sur un marché des drones et solutions professionnels attendu en croissance, le Groupe table notamment sur l'avancement de ces projets dans le domaine de la Défense et de la Sécurité, et la poursuite d'une stratégie commerciale ciblant les professionnels, les entreprises, les grands comptes et les gouvernements.

Au regard de la crise du coronavirus, le Groupe n'a pas à ce stade rencontré de problème de production (seul les drones à marque Parrot sont actuellement produits en Chine) ou d'allocation de composants, et estime disposer d'un stock adapté à son plan de marche pour le 1er semestre 2020. A ce jour, la majorité des employés du Groupe sont en télétravail, toutes les infrastructures et systèmes le permettant, la continuité de l'activité est assurée tout en tenant compte de la protection des équipes. Le Groupe reste focalisé sur l'avancement de ses projets 2020 et vigilant quant à l'impact que pourrait avoir les mesures sanitaires sur leur finalisation.

En 2020, le Groupe continuera de porter toute son attention sur la gestion de sa trésorerie et une allocation efficace de ces ressources sur la base des meilleures opportunités de marchés. Les prévisions financières pourront être précisées à l'issue de la crise sanitaire actuelle.

Prochains rendez-vous financiers

Chiffre d'affaires du 1er trimestre 2020 : Mercredi 20 mai 2020 avant bourse.
Résultats du 1er semestre 2020 : Jeudi 30 juillet 2020 après bourse.

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !