»
»
»
»
Consultation
Cotation du 16/08/2018 à 17h35 Parrot +1,35% 4,490€
  • PARRO - FR0004038263
  • SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Alléger
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Parrot : comptes trimestriels publiés

Parrot : comptes trimestriels publiés
Parrot : comptes trimestriels publiés

(Boursier.com) — Parrot annonce un CA global de 22,1 ME en recul de 23% au premier trimestre 2018. Le Résultat opérationnel ressort à -14,7 ME et le Résultat net part du Groupe à -18,9 ME.
La marge brute consolidée du 1er trimestre s'inscrit à 49% du chiffre d'affaires, en augmentation de 9 points par rapport au 1er trimestre 2017. "Le haut niveau recouvré est le fruit des arbitrages menés sur le portefeuille de produits et de l'évolution du mix produit en faveur des Business solutions et gammes professionnelles. Ce point haut traduit l'efficacité des mesures prises par le Groupe et donne à Parrot l'agilité nécessaire pour gérer l'élasticité des prix en particulier sur le marché des drones grand public" commente la direction.

Les dépenses opérationnelles courantes du 1er trimestre sont de 25,5 ME, en diminution de 16% par rapport au 1er trimestre 2017 et de -5% par rapport au 4ème trimestre 2017. Les dépenses de 'R&D', à 9,5 ME, représentent le principal poste de coûts, elles sont engagées pour finaliser les prochaines générations de drones grand public et de solutions professionnelles. Les dépenses de Ventes et Marketing, à un point bas dans l'attente de lancements, alimentent une organisation reconfigurée, accueillant de nouvelles expertises et totalement concentrées sur le retour à la croissance. La hausse des dépenses de G&A concerne le renforcement des systèmes informatiques.

Au 31 mars 2018, les effectifs (CDD+CDI) du Groupe sont de 637 (contre 597 au 31/12/2017) auxquels s'ajoutent 45 prestataires externes (32 au 31/12/17). Les effectifs Drones professionnels sont de 309 (contre 284 au 31/12/2017) et ceux dédiés aux drones grand public sont de 278 (contre 269 au 31/12/2017).

Trésorerie et bilan au 31 mars 2018

La trésorerie nette à fin mars 2018 ressort à 99 ME (contre 115,4 ME au 31/12/2017) : elle se compose de disponibilités à hauteur de 131,2 ME (contre 144,5 ME au 31/12/2017), de placements à court terme pour 10 ME et de 42,2 ME de dettes financières (obligations convertibles émises dans le cadre de l'opération Parrot Faurecia Automotive).

La variation de trésorerie nette est de -16,4 ME sur la période avec principalement un EBITDA de -13,7 ME, une faible variation de BFR de +0,6 ME et l'incidence de la variation des devises de -1,1 ME.
Les fonds propres de Parrot s'élèvent à 234,4 ME (253,8 ME au 31/12/2017) pour un total de bilan de 367,1 ME (402,7 ME au 31/12/17). Les stocks nets à 23,8 ME (contre 23,3 ME au 31/12/2017) sont à un point bas. A fin 2017, le poste clients est de 24,7 (40,2 ME au 31/12/2017) et les dettes fournisseurs de 26,5 ME (37,6 ME au 31/12/2017).

Perspectives 2018

Parrot est le premier groupe de drones européen sur un marché qui marque la naissance d'une nouvelle industrie dont les enjeux stratégiques et économiques s'entendent à l'échelle mondiale. Avec la fin de son programme de réorganisation et l'amorçage de son redéploiement marqué par une nouvelle phase d'innovation qui s'appuie notamment sur une plateforme commune et évolutive, Parrot entend reprendre son plan de développement dans les drones grand public et poursuivre le déploiement de ses Business Solutions.

Parrot va tout d'abord introduire une nouvelle génération de drones grand public, mettre en oeuvre une stratégie de marque et déployer sa politique de distribution sélective tout en soutenant le développement des Business solutions. La marge brute dégagée par la combinaison de ses deux offres devrait continuer de s'améliorer en base annuelle.

Au coeur de cette nouvelle industrie en forte croissance Parrot estime avoir les moyens et les atouts pour développer son leadership, des capacités fortes à contribuer à l'expansion du marché drones grand public et au développement des Business solutions : Parrot poursuit en 2018 une stratégie de croissance combative en maîtrisant sa consommation de trésorerie.

Henri Seydoux, Président Directeur général et premier actionnaire de Parrot déclare : "Les résultats du 1er trimestre sont marqués par les mesures prises en 2017 sur notre portefeuille de produits grand public et le redressement de la marge brute reste dans l'attente d'une reprise de la croissance du chiffre d'affaires et d'une prochaine phase d'innovation. Celle-ci pourra être initiée dès le 2ème trimestre avec un premier lancement programmé pour début juin.
Pour accompagner le développement du marché des drones civil nous avons créé une toute nouvelle plateforme technologique, évolutive, adaptée aux usages du grand public et suffisamment puissante pour accélérer les synergies avec nos activités Drone Business Solutions. C'est le début d'une nouvelle étape pour Parrot et je suis confiant dans notre capacité à poursuivre notre développement en tant que premier Groupe de drones européen."

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com