»
»
»
»
Consultation
Cotation du 19/02/2019 à 17h35 Parrot +0,78% 3,230€
  • PARRO - FR0004038263
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Alléger
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Parrot : activité et résultats du 3ème trimestre

Parrot : activité et résultats du 3ème trimestre
Parrot : activité et résultats du 3ème trimestre

(Boursier.com) — Le CA de Parrot ressort à 23,4 ME en repli de 40% au T3. Sur 9 mois, le CA recule de 24% à 78,4 ME.
La marge brute consolidée du 3ème trimestre s'établit à 21% du chiffre d'affaires, un niveau en deçà des attentes de Parrot. Malgré une stratégie prix maîtrisée, Parrot Drone a dû revoir ses achats, ses plans de production et ses perspectives de ventes pour les adapter au ralentissement du marché des drones grand public. Dans l`hypothèse d'un redémarrage tardif, et difficilement prévisible du marché grand public, cette tendance ne pourra être absorbée avant mi 2019 et reste largement sujette à l`évolution des prix du marché.
Les dépenses opérationnelles courantes du 3ème trimestre sont de 25,8 ME, en hausse de 0,2 ME par rapport au 2ème trimestre 2018.

Les dépenses de 'R&D', à 9,3 ME (-2% vs T2 2018) sont dédiées aux prochaines générations de drones destinées à être commercialisés tant auprès du grand public que des professionnels. Elles seront diminuées de la majorité des coûts générés par les intervenants externes dont les contrats sont en cours de revue.

Les dépenses de Ventes et Marketing, à 9,3 ME (-5% vs T2 2018), reflètent les ressources déployées pour le lancement du Parrot ANAFI et des nouvelles solutions professionnelles (ANAFI Work, Bluegrass Fields, eBeeX, Pix4Dfield). Les sociétés de drones professionnels maintiendront une stratégie d'expansion commerciale internationale tandis que l'organisation commerciale de Parrot Drone va être majoritairement pilotée depuis la France pour gérer un réseau de distributeurs directs et indirects soigneusement sélectionnés à l'international. L'optimisation des coûts sera complétée d'un ajustement des budgets marketing aux tendances du marché et les investissements dans les services clients seront maintenus.

Les frais Généraux & Administratifs s'établissent à 4,9 ME (+23% vs T2 2018). La variation par rapport au précédent trimestre s'explique principalement par l'ajustement des charges liées à l'évolution des actions gratuites d'une filiale et des frais juridiques non récurrent. Ce poste continuera d'accompagner la croissance des sociétés drones professionnels et pourra être diminué dans le cadre du recentrage de Parrot Drone et de Parrot SA.

Les dépenses de Production et de Qualité (2,4 ME, -1%) sont stables et bien maitrisées ; elles s'appuient largement sur un modèle flexible (sans usine, en Asie) qui pourra faire l'objet d`ajustements supplémentaires.

Sur la période, les Autres produits et charges opérationnels, pour -29,9 ME, se répartissent ainsi : -42,3 ME de dépréciation de l'écart d'acquisition en liaison avec la révision des hypothèses d'activité et de résultat. Celle-ci est partiellement compensée par le résultat des cessions de Parrot Faurecia Automotive (+12,8 ME) et d'une filiale dédiée aux objets connectés (+2 ME).

La trésorerie nette (incluant les actifs et passifs financiers courants et non courants) à fin septembre 2018, ressort à 171,8 ME soit une variation de +84,9 ME par rapport à fin juin 2018. Les pertes d`exploitation du trimestre étant compensées par la cession, pour 108,4 ME, de la filiale automobile.
La variation du BFR est de -6,3 ME sur le trimestre (portée à -8,2 ME au 30/09/2018) sous l'effet des lancements et du ralentissement du marché des drones grand public.

Les fonds propres de Parrot s'élèvent à 181,1 ME (231,0 ME au 30/06/2018) pour un bilan total de 276,6 ME (358,8 ME au 30/06/2018). La diminution s'explique par la dépréciation totale de l'écart d`acquisition et la perte d`exploitation de la période. Les stocks nets à 34,6 ME (contre 18 ME au 30/06/2018) et les dettes fournisseurs à 38,3 ME (28,6 ME au 30/06/2018) reflètent la saisonnalité attendue au 3ème trimestre. Le poste clients à 30,7 ME (33,7 ME au 30/06/2018) est conforme au niveau d`activité.

Perspectives

Les objectifs précédemment communiqués sont remis en cause par l`évolution du marché grand public. Pour le 4ème trimestre Parrot attend un chiffre d'affaires autour de 35 ME et un taux de marge brute stable en base annuelle, sans dégradation additionnelle du marché des drones grand public.
Environ 15 à 20 ME devraient être nécessaires pour optimiser les opérations de Parrot Drone qui s'articuleront autour d`une offre multipliant les passerelles entre usages grand public et usages professionnels et qui permettra de réaliser des économies substantielles dès 2019.

Sur 2019, les perspectives se traduiront par :

Une forte diminution des activités de Parrot Drone, dans un marché grand public attendu en berne et en tablant sur une montée en puissance lente des usages professionnels, dont la démocratisation auprès des plus petites entreprises est encore freinée par l'environnement réglementaire. Les actions doivent ramener la perte annuelle à un niveau soutenable pour continuer de répondre aux potentiels du marché à long terme.
Une croissance renforcée des sociétés drones professionnels, confortées par la solidité de leurs offres dans un marché toujours porteur au sein duquel le développement des technologies drones pour des clients entreprises et grands comptes est moins contraint par le cadre réglementaire. La plupart d'entre elles devant être proche de l`équilibre en fin d'année.

Sur ces bases, Parrot devrait disposer à fin 2019 d`environ 100 ME de trésorerie et d'un portefeuille de sociétés et de participations de premier plan.

Agenda financier

Résultats du 4ème trimestre 2018 : Vendredi 15 mars 2018, avant bourse.

©2018-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com