»
»
»
»
Consultation
Cotation du 15/11/2018 à 17h29 Ose Immuno -2,42% 3,230€
  • OSE - FR0012127173
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Acheter
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

OSE Immunotherapeutics : publication d'un article sur l'antagoniste du récepteur à l'IL-7, OSE-127 dans Nature Communications

OSE Immunotherapeutics : publication d'un article sur l'antagoniste du récepteur à l'IL-7, OSE-127 dans Nature Communications
OSE Immunotherapeutics : publication d'un article sur l'antagoniste du récepteur à l'IL-7, OSE-127 dans Nature Communications
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — OSE Immunotherapeutics SA annonce la publication d'un article dans Nature Communications sur son anticorps monoclonal (OSE-127) ciblant le récepteur IL-7 (IL-7R) qui présente des propriétés purement antagonistes. Ce produit contrôle les cellules T mémoires spécifiques d'un antigène, modèle proche d'une situation pathologique auto-immune et inflammatoire.

L'interleukine-7, acteur clé dans les maladies chroniques inflammatoires et auto-immunes, régule principalement la prolifération et la survie des cellules T. Les lymphocytes T matures expriment des niveaux élevés de récepteur à l'IL-7 (IL-7R), à l'inverse des lymphocytes T régulateurs qui expriment des niveaux faibles d'IL-7R.

Dans l'article de Nature Communications, les auteurs décrivent un mécanisme d'action original : l'anticorps monoclonal OSE-127 ciblant l'IL-7R démontre in vivo des propriétés purement antagonistes liées à sa structure particulière. En effet, OSE-127 est capable de bloquer deux sites de l'IL-7R (sites 1 et 2b). Deux autres anticorps anti-IL-7R, mais ne ciblant que le site 1 de l'IL-7R, ont été testés en parallèle et présentent des propriétés paradoxales, à la fois agonistes et antagonistes, limitant leur efficacité.

De plus, le transcriptome (expression des gènes mesurée par RNA-Seq) des cellules mononuclées humaines du sang périphérique (PBMCs, constituées de différents lymphocytes et de monocytes) a été analysé après incubation avec les deux types d'antagonistes de l'IL-7R (anticorps monoclonaux bloquant uniquement le site 1 et l'anticorps monoclonal OSE-127 bloquant les sites 1 et 2b). Les résultats sur les cellules humaines du sang ont montré des différences significatives, les anticorps bloquant uniquement le site 1 ont induit des modifications translationnelles importantes des cellules humaines PBMCs, représentant une activation des cellules T et une réponse inflammatoire, alors que l'anticorps OSE-127 bloquant les sites 1 et 2b n'a pas induit de modification de ce type.

OSE-127 cible spécifiquement les cellules effectrices pathogènes tout en préservant les cellules T quiescentes et les cellules T régulatrices naturelles. L'ensemble de ces caractéristiques sont très pertinentes pour une application clinique dans les maladies auto-immunes et inflammatoires chroniques.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Actualités Ose Immuno

Partenaires de Boursier.com