Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 27/05/2020 à 15h06 Ose Immuno +1,65% 6,160€
  • OSE - FR0012127173
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

OSE Immunotherapeutics présente CLEC-1

OSE Immunotherapeutics présente CLEC-1
OSE Immunotherapeutics présente CLEC-1
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — OSE Immunotherapeutics SA, annonce que des données précliniques sur CLEC-1 (parmi les récepteurs CLR - C-type lectin receptors), un point de contrôle myéloïde immunitaire et nouvelle cible thérapeutique d'intérêt en immuno-oncologie, ont été sélectionnées pour une présentation orale au Congrès annuel virtuel (II) de l'American Association of Cancer Research (AACR) qui se tiendra du 22 au 24 juin 2020.

"Ces données montrent que le point de contrôle myéloïde CLEC-1 est une nouvelle cible thérapeutique d'intérêt en immuno-oncologie et que les antagonistes de la voie CLEC-1 constituent une approche originale et innovante d'immunothérapie du cancer, en synergie avec la chimiothérapie ou avec des anticorps à cible tumorale. L'identification de CLEC-1 et de ses antagonistes nous permet de renforcer notre présence dans le domaine très attractif des cellules myéloïdes et des macrophages, identifiés comme étant des facteurs de mauvais pronostic en oncologie et dans les mécanismes d'échappement aux immunothérapies du cancer actuelles", commente Nicolas Poirier, Directeur scientifique d'OSE Immunotherapeutics.

Ces données sont issues d'un programme de recherche mené par l'équipe de 'R&D' d'OSE Immmunotherapeutics en collaboration avec le Dr Elise Chiffoleau (CRTI, Centre de Recherche en Transplantation et Immunologie, UMR - INSERM 1064, Centre Universitaire de Nantes). Il a pour objectif la mise au point d'une immunothérapie du cancer visant un nouveau récepteur de type CLR (C-type lectin receptor), CLEC-1, qui bloque les fonctions suppressives des cellules myéloïdes et permet la réactivation de la réponse antitumorale lymphocytaire T. Les cellules myéloïdes suppressives ont la capacité de s'accumuler dans le microenvironnement des tumeurs cancéreuses et de déréguler les défenses immunes des lymphocytes T.

Ce programme de recherche a démontré que CLEC-1, point de contrôle immunitaire myéloïde, est une nouvelle cible thérapeutique d'intérêt en immuno-oncologie.

Les principaux résultats montrent que :
-CLEC-1 est un nouveau signal "Don't eat me" (similaire à l'axe SIRP?-CD47) ; OSE Immmunotherapeutics a développé des anticorps antagonistes de CLEC-1 pour restaurer la fonction de phagocytose des macrophages et des cellules dendritiques, en synergie avec les anticorps visant la tumeur.
-CLEC-1 est un "sensor of death" qui reconnaît des signaux de stress et de mort cellulaire sur les cellules tumorales.
-Les souris génétiquement déficientes en CLEC-1 éliminent plus facilement les cellules tumorales, en particulier en combinaison avec une chimiothérapie cytotoxique et immunogène qui induit du stress cellulaire.
-CLEC-1 est exprimé par certains sous-types de cellules dendritiques spécialisées dans la présentation d'antigènes dans la tumeur. In vivo, le récepteur inhibe la présentation croisée des lymphocytes T et freine la réponse mémoire immunitaire adaptative. L'absence de récepteur CLEC-1 favorise le déclenchement de cette réponse mémoire immunitaire adaptative.

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !